Jesualdo Ferreira
 

Tout proche d’être sacré champion du Qatar avec Al Sadd, Jesualdo Ferreira a vu du pays et du monde. De Bordeaux à Antero en passant par Rui Almeida, Porto ou Benfica, à 72 ans, l’entraîneur portugais se pose plus que jamais la question de l’après.

 

Votre opinion

Postez un commentaire