RMC Sport

Le football de Marcelo Bielsa serait bon pour la santé d'après une étude

Marcelo Bielsa.

Marcelo Bielsa. - AFP

Des chercheurs en biologie et psychologie de l'université de Leeds se sont penchés sur les bienfaits potentiels du  football. Cette étude s'appuie sur trois matchs clés de l'équipe de Marcelo Bielsa en fin de saison dernière, alors que le club se battait pour la montée en Premier League.

Malgré les apparences, cela n'a rien d'une blague: le football - et en particulier le foot de Marcelo Bielsa - serait bon pour la santé. C'est en tout cas ce qu'explique une étude scientifique commandée par le site de bookmaking Betvictor et réalisée par des chercheurs en biologie humaine et psychologie de l'université de Leeds. L'idée? Comprendre les effets physiologiques et psychologiques ressentis dans notre corps lorsque l'on regarde un match.

Fréquence cardiaque, pression artérielle et humeur passés au crible

Pour ce faire, les chercheurs ont décidé de suivre des fans de Leeds durant trois matchs capitaux (contre Brentford et les deux matchs face à Derby County) en fin de saison dernière, alors que le club était engagé dans la course à la promotion en Premier League. 25 supporters des Peacocks de 20 à 62 ans ont ainsi été suivis de près.

Les participants pour la première rencontre ont été analysés à l'extérieur de l'enceinte, tandis que pour les deux autres matchs, les analyses ont été faites dans les tribunes, alors que les joueurs étaient en pleine action sur le terrain. Trois principaux facteurs ont été surveillés au cours de cette étude: la fréquence cardiaque, la pression artérielle et l'humeur. Des moniteurs de fréquence cardiaque avaient été placés sur les fans pendant les rencontres et des relevés de tension artérielle étaient réalisés avant le match, à la mi-temps et à la fin de chaque partie. Les participants devaient ensuite répondre à une enquête psychologique sur leur ressenti.

Le foot bon pour la santé... quand votre équipe gagne

Quelles en sont les conclusions? Les scientifiques ont découvert que regarder ces matchs de Leeds équivalait à un entraînement cardiovasculaire modéré, comme une marche rapide de 90 minutes, pour certains fans qui voyaient leur fréquence cardiaque atteindre parfois 130 battements par minute. La diminution de la tension artérielle après une victoire de leur équipe ainsi que l'amélioration de l'humeur psychologique font partie des autres avantages observés. En revanche, une défaite - comme celle des hommes de Marcelo Bielsa lors du match retour en demi-finales de playoffs face au Derby County de Frannk Lampard (4-2) - participe à une augmentation de la pression artérielle et de l'anxiété.

Au final, tout dépend de l'équipe que vous supportez et des résultats qu'elle obtient. Une ou plusieurs saisons catastrophiques de votre club de coeur (avec lutte pour la relégation, etc...), auront sûrement plus d'effets négatifs que positifs. Mais Pascal ne disait-il pas que le coeur a ses raisons que la raison ignore ?

CP