RMC Sport

Leeds: Bielsa explique pourquoi ses joueurs ont laissé Aston Villa égaliser

Marcelo Bielsa (Leeds)

Marcelo Bielsa (Leeds) - Icon Sports

Après une ouverture du score litigieuse, Leeds a volontairement laissé Aston Villa égaliser, en clôture de la 45e journée de Championship ce dimanche (1-1). Marcelo Bielsa ne voyait rien d’exceptionnel dans ce geste, pourtant d'une extrême rareté.

Marcelo Bielsa est génialement imprévisible. Dernier exemple en date, le choix de l’Argentin d’ordonner à ses joueurs de laisser marquer son adversaire, en l’occurrence Aston Villa, après l’ouverture du score litigieuse de son équipe. Dans un match contre un concurrent direct dans la course aux playoffs d'accession.

Mateusz Klich avait marqué le but du 1-0 alors qu’un Villan était blessé et que le jeu semblait s’arrêter, déclenchant la colère folle de ses adversaires. Dans la confusion, et après de longs échanges, Leeds ne s’était pas opposé à l’égalisation d’Adomah, d’ores et déjà parmi les plus incroyables de l’histoire du football.

"Le football anglais est célèbre pour sa sportivité"

Une scène invraisemblable, tout en haut de l’échelle du fair-play, qui fera date en Championship, alors que Leeds et Aston Villa se retrouveront peut-être lors des barrage d’accession à la Premier League ces prochaines semaines.

Interrogé par Sky Sports après la partie, Marcelo Bielsa refusait d’en faire toute une histoire. "On a simplement rendu le but. Les faits sont ceux que tout le monde a vu, et nous avons appliqué notre interprétation en faisant ce qu’on a fait", a commenté El Loco, pourtant très véhément à l’encontre de John Terry, l’entraîneur d’Aston Villa, au moment du litige.

"Le football anglais est célèbre pour sa sportivité, donc je n’ai pas à commenter ce genre d’agissements. Je pense que la performance d’aujourd’hui, contre la meilleure équipe du moment en Championship, nous rapproche de nos objectifs", a-t-il sobrement conclu.

Une attitude qui confirme l'image de Marcelo Bielsa en Angleterre, considéré aussi génial qu'improbable. Adulé à Leeds, l'ancien Marseillais avait secoué le pays après qu'une affaire d'espionnage avant un match contre Derby County a été révélée. L'Argentin avait alors écopé d'une grosse amende. Avec ce match nul, Leeds est actuellement troisième de Championship (D2 anglaise). Longtemps placés pour une accession directe à l’échelon supérieur, les hommes de Bielsa devront finalement passer par les barrages.

PL