RMC Sport

Le PSG trouve la parade au fair-play financier de l’UEFA

Le PSG va pouvoir continuer à recruter toujours plus de stars

Le PSG va pouvoir continuer à recruter toujours plus de stars - -

Le club de la capitale pourrait signer un faramineux contrat de sponsoring avec une banque du Qatar. Celle-ci verserait 100 millions d'euros par saison, soit plus de trois fois le contrat d'un club comme le FC Barcelone.

Toujours plus d’argent. Le PSG serait sur le point de se mettre largement à l’abris des règles draconiennes du fair-play financier de l'UEFA, projet qui doit permettre d'éviter que la majorité des clubs européens ne continuent à creuser leur déficit abyssal. En effet, les propriétaires du club parisien, le fond Qatar sports investments (QSI), négocient actuellement un énorme contrat de sponsoring avec une banque du Qatar pour un montant astronomique de 100 millions d'euros par an. Le tout pour une période de quatre ans.

"Il est possible que le contrat soit déjà signé", a déclaré à l'AFP une source au sein des instances dirigeantes du football français. "En tout cas, il le sera quand le PSG passera devant la DNCG (Direction Nationale de Contrôle et de Gestion) pour présenter ses comptes", a-t-il ajouté. Cette audition est prévue au mois d'octobre, selon la direction du club. Depuis le mois de février, un partenariat a déjà été noué entre le PSG et la Qatar national bank (QNB), matérialisé par des publicités au Parc des Princes. Mais le contrat envisagé est d'une toute autre ampleur.

Un nouveau nom pour le Parc des princes ?

Si l’affaire va au bout, le nouveau sponsor remplacerait Fly Emirates, dont le contrat court pourtant jusqu'en 2014. La compagnie aérienne émiratie débourse 3,5 M EUR par an pour s'afficher sur le maillot du PSG. Soit plus de trente fois moins.

Mais ce n’est pas tout, les investisseurs qataris aimeraient aussi réaliser une opération de "naming" de façon à ce que le nom du généreux sponsor soit accolé à celui du Parc des Princes. Interrogée par l'AFP, la direction du PSG a indiqué qu'elle n'avait "aucun commentaire à faire sur un contrat plutôt qu'un autre. On communiquera sur nos contrats au fur et à mesure quand ils seront signés".

Trois fois plus que le Barça

La question qui reste en suspens est de savoir si le maillot du PSG vaut ce montant ? Si l'on s'en tient au sponsoring maillot, les sommes perçues par les clubs français (environ 5 à 6 M EUR par an pour Lyon ou Marseille) et même européens (25 M EUR par an pour Manchester United avec Aon ou pour le Bayern Munich avec Deutsche Telekom, 30 M EUR pour Barcelone avec Qatar Foundation) sont sans comparaison avec les chiffres évoqués.

"Ce que fait le PSG est normal, c'est l'avenir et d'autres grands clubs comme Marseille vont s'y mettre aussi, alors il faut les aider", a cependant estimé une source au sein d'une société de marketing sportif qui collabore déjà avec plusieurs clubs de l'élite française.

A Paris, les nouveaux dirigeants continuent de voir tout très très grand. Ce qui n’est pas pour déplaire aux fans du club qui s’est imposé magistralement mercredi soir en Ligue des champions face au Dynamo Kiev.

BFMTV ET AFP