RMC Sport

Le Tribunal fédéral suisse rejette l'appel de Michel Platini contre sa suspension de quatre ans

Michel Platini

Michel Platini - AFP

L'appel de Michel Platini devant le Tribunal fédéral suisse a été repoussé ce jeudi. La suspension de quatre ans de l'ex-président de l'UEFA est maintenue.

Suspendu de toutes activités liées au football pour une durée de quatre ans par le Tribunal arbitral du sport (TAS) il y a un an, Michel Platini comptait sur le Tribunal fédéral suisse pour revenir sur cette décision. Mais le recours de l'ancien président de l'UEFA n'a pas été admis par l'instance qui a annoncé le maintien de la sentence ce jeudi.

A lire aussi >> Décès de Nicollin: "Je l’aimais comme on aime un frère", réagit Platini

Aucun vice de procédure

Le Tribunal fédéral suisse n'a pas trouvé de vice de procédure dans la décision rendue par le TAS le 9 mai 2016 et qui avait ramené la suspension de Michel Platini de six à quatre ans. Alors qu'il briguait la présidence de la FIFA, l'ancien joueur de l'équipe de France avait été radié par le comité d'éthique de l'organisation. En cause: un versement de deux millions de francs suisses (soit 1,8 million d'euros) effectué en sa faveur par Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA. Le TAS avait rejeté la nature de "l'accord oral" entre les deux hommes, jugeant "peu crédibles" les justifications avancées par Michel Platini pour ne pas établir de contrat écrit pour ce paiement.

Place à la cour européenne des droits de l'homme ?

Le recours devant le Tribunal fédéral suisse n'invitait pas à l'optimisme, l'instance ne se prononçant pas sur le fond de l'affaire mais sur la validité de la procédure. Après avoir épuisé les différents recours sportifs, Michel Platini pourrait continuer à se tourner vers la justice civile. Après le Tribunal fédéral suisse, Michel Platini et ses avocats pourraient aller devant la cour européenne des droits de l'homme.

ADS