RMC Sport

Les notes d’OM-PSG: Marquinhos en patron, Ocampos a fait le show…

Le PSG s’est imposé face à l’OM, ce dimanche au Vélodrome, en clôture de la 11e journée de Ligue (0-2). Emmenés par un Marquinhos infranchissable, les leaders du championnat ont pris le meilleur sur des Marseillais boostés par les inspirations de Lucas Ocampos.

OM

Ocampos a pourtant fait le show

Au sein d’une attaque sans avant-centre de métier, c’est celui qui a fait la meilleure impression. A son sens du sacrifice habituel, l’ailier argentin a ajouté une touche technique assez inattendue. Le spectacle a commencé par un premier petit pont sur Neymar dès la 13e. Avant un deuxième, particulièrement joli, sur le grand Choupo-Moting (52e). De quoi enflammer un peu le Vélodrome. Pour le reste, l’ancien Monégasque a multiplié les courses et les appels. Avec une tête renversée qui a fait passer un petit frisson dans le camp parisien (33e).

Payet n’est pas un 9

On s’en doutait mais ce match l’a confirmé si besoin. Dimitri Payet n’a rien d’un avant-centre. Alors que Rudi Garcia avait choisi de se passer de Mitroglou et Germain, c’est le meneur de jeu qui a hérité du rôle de n°9. Mais ses qualités ne lui ont pas permis de briller dans cette position. En difficulté pour toucher le ballon, il n’a pas réussi à trouver ses partenaires en remise. Ni à se créer une occasion franche. Un match frustrant pour le meilleur passeur de l’OM.

Kamara s’est fait manger par Mbappé

Il n’a pas fait un mauvais match. Loin de là. Vif et agressif, il s’est montré plutôt solide aux côtés d’Adil Rami. Paris n’a réussi qu’une frappe cadrée en première période par Di Maria (sauvée sur sa ligne par Strootman juste avant la pause). Et il n’y est pas étranger. Malheureusement pour lui, il se fait manger par Mbappé sur l’ouverture du score. L’attaquant parisien court plus vite que son ombre, certes, mais il fait preuve d’un peu de naïveté sur le coup. Et ce but a tout changé. Dommage.

Mandanda 5,5

Sarr 5

Rami 4,5

Kamara 4,5

Amavi 4

Strootman 5

Sanson 3 (remplacé par Radonjic à la 73e)

Luiz Gustavo 6

Payet 4

Ocampos 6 (remplacé par Mitroglou à la 85e)

Thauvin 4 (remplacé par Germain à la 74e)

PSG

Choupo-Moting n’a pas assumé

C’était la surprise du chef. Celle que personne n’avait vu venir. L’attaquant camerounais a profité de la sanction visant Kylian Mbappé pour gratter sa première titularisation. Mais dans ce choc, l’ancien de Stoke City n’a pas vraiment existé. Il faut dire qu’il n’avait joué que 54 minutes, réparties sur quatre matches (toutes compétitions confondues), depuis le début de la saison. Malgré son physique de colosse, il n’a pas pesé sur la défense marseillaise. Et ses lacunes techniques ne lui ont pas permis de combiner avec ses partenaires. Logiquement remplacé à l’heure de jeu par Mbappé, tout de suite décisif. On ne le pensait pas capable de bousculer la hiérarchie, c’est confirmé.

Nsoki a marqué des points

L’OM l’avait dans son viseur à l’intersaison. Mais il a finalement signé son premier contrat pro avec le PSG, son club formateur. Et Marseille doit bien le regretter vu la prestation fournie par le défenseur de 19 ans. Aligné axe gauche dans une défense à cinq (ou à trois, c’est selon), Stanley Nsoki a sorti un match abouti. En première période, il a même semblé infranchissable, en mettant de l’impact et coupant de nombreuses offensives adverses. En l’absence de Thiago Silva et Presnel Kimpembe, il a montré que Thomas Tuchel pouvait compter sur lui.

Marquinhos a tenu la baraque

Avec le forfait de Silva, il a hérité du brassard. Et il a parfaitement assumé dans l’antre des Marseillais. Positionné en libéro, entre Kherer et Nsoki, le Brésilien s’est comporté en patron. Toujours attentif, il a enlevé un nombre incalculable de ballons chauds, notamment de la tête. Son calme et sa grinta ont fait beaucoup de bien à Paris. Rien à voir avec ses prestations poussives dans un rôle de n°6 en début de saison. Marquinhos doit jouer en défense centrale, nulle part ailleurs.

Areola 6

Meunier 5,5

Kehrer 6

Marquinhos 7,5

Nsoki 7

Bernat 4,5

Verratti 6

Draxler 5,5

Di Maria 6,5 (remplacé par Rabiot à la 79e)

Neymar 7

Choupo-Moting 3 (remplacé par Mbappé à la 62e)

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur