RMC Sport

Adebayor : « Je ne suis pas là pour chasser Benzema »

-

- - -

Présenté ce jeudi à la presse espagnole, le buteur togolais (26 ans) ne voit pas en Karim Benzema un rival en attaque.

Karim Benzema doit-il trembler ? Alors qu’il semble en net regain de forme après un nouveau but décisif mercredi face au FC Séville en demi-finale aller de Coupe du Roi (0-1), l’ancien Lyonnais doit désormais composer avec un nouveau concurrent en attaque, Emmanuel Adebayor, prêté par Manchester City avec option d’achat. Un rival le buteur togolais ? Si José Mourinho tranchera dès dimanche sur la pelouse d’Osasuna (17h), l’ancien Monégasque veut se fondre dans l’effectif madrilène sans marcher sur les pieds de l’international français : « Je ne suis pas venu pour le pousser ou le chasser mais pour jouer mon football, a déclaré Emmanuel Adebayor jeudi lors de sa présentation devant la presse espagnole. J’ai la chance de très bien connaître Karim Benzema. Nous avons tous les deux joué en France, lui à Lyon et moi à Monaco. C’est un joueur fantastique. Il a un bon état d’esprit. J’ai le plus grand respect pour lui. Je peux jouer avec Karim, comme avec les autres attaquants. Je pense que nous allons bien nous entendre. Nous allons aider le Real à gagner des titres. »

Adebayor : « Je peux jouer avec Karim »

Ils partent de loin. Car l’ancien Gone et Adebayor ont en commun des statistiques faméliques cette saison. Avec deux buts en Liga pour Benzema et un seul en Premier League avec City pour Adebayor dont le dernier match remonte au 1er décembre, les six prochains mois s’annoncent décisif. « Karim manque un peu de confiance mais avec ses deux buts cette semaine, je suis sûr qu’elle va revenir », juge le Togolais.
Motivé comme jamais, l’ex-joueur d’Arsenal, lui, ne manque pas de motivation : « C’est un rêve de jouer au Real Madrid, a déclaré Adebayor. Je suis conscient qu’il y a beaucoup de pression dans ce club. Il y a quelques années, j’avais failli signer au Barça, mais mon rêve a toujours été d’évoluer au Real. Donc je ne regrette pas de ne pas m’être engagé avec Barcelone. Je dois travailler, c’est sûr. Cela fait deux mois que je n’ai pas joué. J’ai besoin d’un ou deux matches pour retrouver le rythme et être à 100% de mes capacités. Mais je suis prêt. » Réussira-t-il là où Benzema a, pour l’instant, échoué ? Réponse dans cinq mois.

A.B.