RMC Sport

Alves écarte le PSG et se paie les dirigeants du Barça

Daniel Alves

Daniel Alves - AFP

Daniel Alves (32 ans) a tenu une conférence de presse ce lundi au cours de laquelle il a vertement critiqué ses dirigeants qui, selon lui, lui ont manqué de respect en lui proposant une prolongation au rabais. Il a également nié qu’il rejoindrait le PSG.

Daniel Alves (32 ans) a vidé son sac ce lundi en conférence de presse. En fin de contrat à Barcelone où il évolue depuis 2008, le latéral droit brésilien s’est est pris avec véhémence à ses dirigeants qui l’ont « dévalorisé » et « méprisé ». « Il y a six mois, le club ne voulait pas me prolonger, jusqu’à la décision de l’UEFA (qui a confirmé l’interdiction de recruter jusqu’en janvier 2016, ndlr), explique-t-il. Après oui, ils voulaient me renouveler à tout prix. J’ai réfléchi à ma valeur et s’ils ne s’alignent pas, je vais chercher ailleurs. »

Devant une assistance médusée, l’ancien joueur du FC Séville a poursuivi en indiquant que son futur s’écrirait certainement loin de la Catalogne. « Mon avenir est une inconnue, explique-t-il. J'ai encore les deux pieds au sein de l'équipe, mais j'ai un pied, mon corps et presque ma tête hors du club. Avec l’équipe, je suis à 200% mais avec le club, je ne pense pas que ça atteigne 10%. J’aimerais rester au Barça mais pas à n’importe quel prix. Ce n’est pas seulement une question d’argent mais de respect. S’ils ne me respectent pas, je chercherai ailleurs. »

« J’ai plusieurs options »

Fâché, l’international brésilien serait tout de même sensible au message du Barça s’il faisait un effort dans sa direction. « Le président (Josep Bartomeu, ndlr) sait ce qu’il doit faire pour que je reste, lance-t-il comme un ultimatum. S’il le fait, c’est bien, sinon, tant pis. » La balle est dans le camp des dirigeants catalans qui ont donc deux semaines pour clarifier leur position. Car le Brésilien a expliqué qu’il ne se pencherait sur son avenir qu’après la finale de la Ligue des champions face à la Juventus Turin le 6 juin prochain à Berlin. « J’ai plusieurs options mais je prendrai la décision après la finale de la Ligue des Champions. Pas avant, sinon je serai distrait. » Il a déjà écarté une destination et pas des moindres : celle du PSG. « Est-ce que le PSG est une option pour l’année prochaine ? Non, non, ça ne l’est pas. »