RMC Sport

Barça: des journalistes ont été payés par le club sous l'ère Bartomeu

Selon Ferran Reverter, directeur général du Barça, l'ancienne direction du club a payé des journalistes. Probablement pour s'assurer leur clémence, ou discréditer les opposants à Bartomeu.

Des documents supprimés, des erreurs de gestion flagrantes, des coups bas, et maintenant, de l'argent versé à des journalistes. Un an après le départ de Josep Maria Bartomeu, des informations continuent de sortir sur les agissements de l'ancien président du Barça.

Lors d'une conférence de presse donnée ce mercredi, au cours de laquelle il a présenté la situation économique très compliquée du club et taclé la précédente équipe dirigeante, l'actuel DG du Barça Ferran Reverter a fait quelques révélations croustillantes sur les rapports qu'entretenait Bartomeu avec des suiveurs du club.

Des paiements, mais en échange de quoi ?

"Nous avons trouvé des factures qui montrent que le conseil d'administration du club et que la Confédération des peñas (qui regroupe les clubs de supporters du Barça, ndlr) ont payé des journalistes", a lâché Reverter, en parlant donc de dépenses "justifiées", mais sans donner de noms, et sans expliquer ce qu'ont dû faire ces journalistes en échange de l'argent du club.

Défendre le bilan de Bartomeu, ou faire preuve d'une certaine clémence à son égard? C'est probable. Nuire à ses opposants? C'est la grande question. Début 2020, la Cadena Ser avait déjà mis au jour le scandale du "Barçagate", révélant que Bartomeu avait utilisé les services d’une entreprise spécialisée dans la communication numérique pour dénigrer ses rivaux avec de faux comptes sur les réseaux sociaux, de faux débats ou des montages douteux.

Des joueurs comme Lionel Messi ou Gerard Piqué (en conflit avec le président d'alors) avaient été visés, tout comme d'anciens de la maison à l'image de Xavi, Pep Guardiola et Carles Puyol, ou des opposants tels que Joan Laporta, qui a tout de même remporté la dernière élection.

C.C.