RMC Sport

Barça: un sponsor lâche Griezmann après la vidéo polémique sur le racisme anti-asiatique

Konami a mis fin à l'un de ses partenariats qui le liait à Antoine Griezmann, a annoncé la société japonaise. Cette décision fait suite à la vidéo polémique qui a circulé sur internet.

L’affaire prend des proportions de plus en plus importantes, voire désastreuses en termes d'image. Les répercussions sont peut-être même en train de dépasser les pires craintes du footballeur français Antoine Griezmann. Au lendemain d’un communiqué de Hiroshi Mikitani, président fondateur de Rakuten, sponsor principal du Barça depuis 2017, réclamant des explications au Barça après la diffusion d’une vidéo montrant Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann se moquer d’employés japonais à l’occasion d’une tournée au Japon (la vidéo daterait de 2019), c’est la société japonaise, éditrice de jeux vidéo, Konami, qui frappe un grand coup.

Griezmann était impliqué dans la campagne marketing d'un jeu de cartes à jouer

Ce mercredi matin, Konami annonce sa décision de rompre unilatéralement son contrat avec l’attaquant français Antoine Griezmann. "Konami Digital Entertainment estime [...] que la discrimination de quelque nature que ce soit est inacceptable. Nous avions annoncé (début juin) qu'Antoine Griezmann devenait notre ambassadeur du contenu mais, à la lumière des événements récents, nous avons décidé d'annuler le contrat. En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone, en tant que club partenaire, d'expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures."

Antoine Griezmann était devenu, le 10 juin dernier, soit il y a moins d’un mois, l’ambassadeur officiel du jeu de cartes à jouer Yu-Gi-Oh! En tant qu’ambassadeur, Antoine Griezmann était impliqué dans la campagne marketing du jeu de cartes. Visé par les critiques qui fusent sur les réseaux sociaux, il "réfute avec fermeté les accusations" et a assuré s'être "toujours engagé contre toute forme de discrimination" dans un tweet lundi: "Depuis quelques jours certaines personnes veulent me faire passer pour l'homme que je ne suis pas. Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j'ai pu offenser mes amis japonais."

QM