RMC Sport

Barça: le premier carton rouge de Messi après 753 matchs, sur un mauvais geste

Lionel Messi a perdu ses nerfs lors de la défaite du FC Barcelone face à l’Athletic Bilbao, ce dimanche, en finale de la Supercoupe d’Espagne (3-2, ap). Frustré par la tournure des événements, l’attaquant argentin s’est rendu coupable d’un vilain geste dans les dernières minutes de la rencontre. Sa première exclusion en plus de 750 matchs avec le club catalan.

Il a pris des coups durant toute sa carrière. Et on ne compte plus les insultes ou les intimidations dont il a été victime sur le rectangle vert. Malgré des adversaires parfois mal intentionnés, Lionel Messi a rarement répondu. Et jamais de manière très violente. Mais cette fois, le génie argentin a perdu ses nerfs, ce dimanche, en finale de la Supercoupe d’Espagne. Alors que le Barça s’est incliné face à l’Athletic Bilbao (3-2, ap), La Pulga s’est fait exclure dans les derniers instants de la prolongation. Pour un très vilain geste.

A la lutte avec Asier Villalibre, la star de 33 ans a asséné un coup de poing à son adversaire, qui s’est effondré sur la pelouse du stade de la Cartuja, à Séville. Alerté par le VAR, l’arbitre est allé voir les images, avant de sortir logiquement le rouge. C’est la première fois que Messi est expulsé après 753 matchs avec l’équipe A de Barcelone. Il l’avait été à 15 ans avec la réserve du club catalan, lors d’un match face à Pena Sport.

Exclu lors de sa première sélection avec l’Argentine

En revanche, le sextuple Ballon d’Or a déjà été exclu à deux reprises avec l’Argentine. En 142 sélections. La première fois, c’était le 17 août 2005, lors d’un match amical face à la Hongrie (2-1). Pour ses grands débuts avec l’Albiceleste, à 18 ans, Messi était entré en jeu à la 64e en remplaçant Lisandro Lopez. Et il avait écopé d’un carton rouge une minute plus tard, en assénant un coup de coude à un adversaire qui le retenait par le maillot. Une action qui rappelle un peu son coup de sang contre Bilbao.

La deuxième fois, c’était le 6 juillet 2019 face au Chili. Pour le match de la troisième place de la Copa America. Le n°10 de l’Albiceleste avait été sorti après une altercation avec Gary Medel. Furieux, il avait séché la remise des médailles. Avant de faire des déclarations fracassantes contre les dirigeants de la Confédération sud-américaine.

"Je ne suis pas venu parce qu’on ne doit pas faire partie de cette corruption, de ce manque de respect. On en marre de la corruption, des arbitres et de tout ce qui gâche le spectacle", avait-il lâché. Des propos qui lui avaient valu trois mois de suspension et une amende de 50.000 dollars de la part des dirigeants de la Conmebol. Reste à savoir de quelle sanction il écopera pour son premier craquage avec le Barça. Il risque en théorie quatre matchs de suspension.

dossier :

Lionel Messi

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur