RMC Sport

Barça: les mots forts de Busquets sur le départ de Messi

A la veille de l’entrée en lice du FC Barcelone en Ligue des champions face au Bayern Munich, le capitaine des Blaugrana, Sergio Busquets, a été interrogé sur le départ de Lionel Messi au PSG. Un départ qui l’a profondément marqué.

Les mots sont forts mais montrent bien la dimension qu’avait Lionel Messi au Barça. "Je suis resté en état de choc." Voilà dans quel état était le pourtant très expérimenté et multi-titré capitaine catalan Sergio Busquets lorsqu’il a appris le départ de l’Argentin. Jusqu’au bout, le club catalan a cru qu’il allait pouvoir prolonger le sextuple Ballon d’Or. Mais alors que la Pulga était décidée à rester, le deal a échoué au début du mois d’août et l’Argentin a rejoint le PSG après avoir fait ses adieux, en larmes, au Camp Nou.

"Pour tout ce que représente Leo pour le Barça, pour ce qu'il représentait aussi pour moi et pour nos familles sur le plan personnel... Ça a été des émotions difficiles à gérer, reconnaît le métronome catalan à la veille de défier le Bayern Munich pour le premier match en phase de poules de Ligue des champions. Ce sont des décisions qui ne dépendent pas de nous. C'est dur, mais on doit essayer de changer notre mentalité."

>> Regardez les matchs des clubs français en Ligue des champions en vous abonnant aux offres RMC Sport

L'exemple Chelsea

Malgré sa tristesse, Sergio Busquets veut rester positif : "Leo est parti, mais aujourd'hui le plus important, c'est l'équipe. On l'a vu avec Chelsea l'an dernier. Leo nous apportait beaucoup sur le plan collectif, mais on est devant une nouvelle page. On sait que ce ne sera pas facile, on sait toute la difficulté de ce défi, mais on reste tout aussi ambitieux."

Si le départ de Messi laisse un grand vide à Barcelone, le Bayern, adversaire des Blaugrana, ne s’en plaint pas mais refuse de bomber le torse : "Ce sera une vision inhabituelle pour nous comme pour les fans, comment le gardien allemand Manuel Neuer. Mais je ne dirais pas que nous arrivons plus tranquilles. Ils ont des joueurs de grande classe, ils seront peut-être même moins prévisibles. Sans Messi, les cadres vont prendre plus de responsabilités. Tactiquement, je crois qu'ils vont mieux jouer collectivement. Le FC Barcelone ne sera jamais un adversaire faible."

ABr