RMC Sport

Barcelone: grosse polémique autour de la greffe de foie d’Abidal

Eric Abidal en larmes

Eric Abidal en larmes - AFP

Les écoutes téléphoniques de Sandro Rosell pour une enquête de blanchiment d’argent auraient abouti à une révélation choc. Lors d’un échange avec un proche, l’ancien dirigeant du FC Barcelone (2003-2005 puis 2010-2014) aurait évoqué l’achat illégal d’un foie pour faciliter la greffe du Français Eric Abidal.

Le 29 mai 2011, le FC Barcelone remporte la Ligue des champions à Londres contre Manchester United (3-1). L’habituel capitaine du club blaugrana, Xavi, laisse le brassard au Français Eric Abidal pour soulever le trophée en premier. Opéré d’une tumeur au foie à la mi-mars, le défenseur s’était ensuite battu pour revenir au plus haut niveau. Tout au long de sa maladie, le club catalan lui a témoigné son soutien. Une image mémorable, un souvenir fabuleux.

Eric Abidal doit subir une greffe de foie en mars 2012 et quittera finalement Barcelone en juin 2013 à l’issue de son contrat. Mais voilà que ce 4 juillet 2018, la belle histoire se retrouve ternie après les révélations du quotidien El Confidencial.

Le foie d’Abidal aurait été acheté illégalement

Président du Barça en 2011, Sandro Rosell est aujourd’hui poursuivi par la justice espagnole dans une affaire de blanchiment d’argent. L’ancien dirigeant catalan aurait sous-évalué le montant du transfert de Neymar en 2013. Dans le cadre de cette enquête, des écoutes téléphoniques ont été réalisées et mettraient au jour une affaire d’achat illégal d’organe. Lors d’une conversation avec un proche en avril 2017, Sandro Rosell n’a pas esquissé la moindre surprise au moment d’évoquer l’achat illégal d’un foie pour Eric Abidal.

Un mensonge organisé par le Barça?

Les deux interlocuteurs n’auraient pas digéré que le Français prenne le parti de Josep Maria Bartomeu en vue de l’élection à la tête du club blaugrana. "Il est contre nous alors que nous lui avons acheté illégalement un foie, lance alors l’un des protagonistes, avant de voir Sandro Rosell acquiescer. Et on a raconté que c’était le foie de son cousin. On lui a payé deux ans de contrat." 

Rosell: "Abidal est un immense fils de …"

Si le nom d’Eric Abidal n’est pas prononcé lors de cet échange, les enquêteurs n’auront pas eu à attendre longtemps pour identifier le bénéficiaire supposé de ce foie acheté illégalement. La colère de Sandro Rosell et de l’autre personne ne s’arrête pas là. Quelques jours après le premier appel téléphonique, le cas du défenseur français revient dans la conversation. "J’ai eu, non pas un accrochage, mais un échange intéressant avec Eric Abidal qui est un fils de …, un fils de … ", s’est enflammé l’intime de l’ancien président barcelonais. Ce dernier répondant alors: "Un immense fils de … ! On a sauvé la vie de ce mec…"

Le juge en charge de l’enquête financière contre Sandro Rosell a écarté ces écoutes car elles ne concernent pas son affaire. Mais selon El Confidencial, une autre investigation a été ouverte à Barcelone par la justice pour trafic d’organe. Aujourd'hui secrétaire technique (l'équivalent de directeur sportif) du Barça, Eric Abidal a finalement réagi à la polémique en fin de matinée. Le joueur et le club ont vigoureusement démenti.

JGL