RMC Sport

FC Séville-Barça: Monchi a traité Koeman de "pleurnichard"

Monchi, le directeur sportif du FC Séville, qui assistait en tribune au choc de Liga face au Barça samedi (0-2) s’est emporté contre les décisions de l’arbitre, et indirectement contre Ronald Koeman, l’entraîneur des Catalans.

Ronald Koeman n’a décidément pas que des amis dans le monde du foot. A Lyon, Rudi Garcia a longtemps promis de le tacler, n’ayant pas du tout apprécié les approches du coach néerlandais auprès de son capitaine, Memphis Depay, l’été dernier. Sur un tout autre terrain, le terrain sportif, Monchi n’est pas non plus le meilleur ami de l'entraîneur du Barça.

Samedi, le directeur sportif du FC Séville ne l’a pas ménagé, sans le citer, pendant le choc de la 25eme journée de Liga. Dans des images captées par la chaîne espagnole Movistar+, l’ex-dirigeant de l’AS Roma, placé en tribune, s’est mis en colère contre l’arbitre avant la pause.

"Les déclarations du pleurnichard ont fait effet!"

Deux faits de jeu l’ont mis hors de lui. D’abord le carton jaune reçu par Diego Carlos pour un accrochage avec Lionel Messi puis la faute d’antijeu du sextuple Ballon d’Or sur le défenseur français Jules Koundé. Une faute qui aurait pu valoir à l’Argentin un deuxième avertissement synonyme d’expulsion. Insuportable pour Monchi.

Sur les images, on a ainsi pu voir le dirigeant du FC Séville retirer son masque et crier à l’arbitre : "Les déclarations du pleurnichard ont fait effet!" Le pleurnichard en question, c’est évidement Ronald Koeman, jamais le dernier pour se plaindre de l'arbitrage. L'ancien sélectionneur des Pays-Bas a en tout cas entendu l’insulte de Monchi. Le Néerlandais s’est retourné et, ironiquement, il a levé son pouce dans sa direction.
Après la victoire 2-0 des Blaugrana, les deux hommes pourront s’expliquer dès mercredi puisque le Barça et le FC Séville se retrouvent en demi-finale de Coupe du Roi, au Camp Nou (victoire des Sévillans 2-0 à l’aller).

AB