RMC Sport

Le Real Madrid dément avoir contraint Ronaldo à payer l'Américaine qui l'accuse de viol

Le Real Madrid a publié ce jeudi un communiqué dans lequel il dément avoir poussé Cristiano Ronaldo à acheter le silence de l'Américaine qui l'accuse de l'avoir violée en 2009. Les Merengue ont engagé une action en justice contre le journal portugais qui a sorti l'information.

Le Real Madrid contre-attaque. Le club espagnol a fermement démenti les révélations du journal portugais Correio da Manha selon lequel les dirigeants des Merengue auraient poussé Cristiano Ronaldo à verser 325.000 euros à une Américaine, Kathryn Mayorga, qui accuse l'attaquant portugais de l'avoir violée le 13 juin 2009

"Le Real Madrid annonce aujourd’hui que le club a engagé une action légale contre le journal portugais Correio da Manha pour avoir publié une fausse information dans le but de sérieusement détériorer l’image du club, indique le club merengue dans un communiqué. Le Real Madrid n’avait absolument aucune connaissance des informations publiées par le journal à propos de Cristiano Ronaldo et, par conséquent, le club n’a pas pu prendre des mesures pour une affaire dont il n’avait aucune connaissance. Le Real Madrid a demandé une rectification totale de la situation au journal susmentionné."

Cristiano Ronaldo clame son innocence

La police de Las Vegas a récemment annoncé qu’elle comptait entendre Cristiano Ronaldo dans cette affaire, après la plainte de Kathryn Mayorga, aujourd’hui âgée de 34 ans.

Entendue au moment des faits présumés, la jeune femme n'avait pas dévoilé le nom de son agresseur et avait simplement évoqué "un joueur de football célèbre". Dans une plainte déposée dans l’Etat du Nevada le 27 septembre 2018, Kathryn Mayorga affirme désormais que CR7 l’a violée dans une suite du Palms, avant d’exercer des pressions pour qu’elle signe cet accord. Le quintuple Ballon d'Or continue de clamer son innocence.