RMC Sport

Liga: pour Tebas, le Barça est en "meilleure santé économique" que les clubs français

Dans une interview accordée à la Cadena COPE, Javier Tebas a dressé le bilan de la situation financière du FC Barcelone. Le patron de la Liga estime que Joan Laporta "exagère beaucoup" et que le club catalan se porte mieux que les clubs de Ligue 1.

Javier Tebas avait des messages à faire passer. Et quelques comptes à régler. Dans une interview accordée à la Cadena COPE, le patron de la Liga s’est montré particulièrement incisif à l’heure de faire le point sur la situation économique du championnat espagnol. En s’en prenant à nouveau à Florentino Perez, le président du Real Madrid, principal instigateur de la création d’une Super League.

"Florentino ne veut pas que la Ligue grandisse. Si elle grandit, son projet de Super League décline, a taclé Tebas dans des propos rapportés par Marca. Le football espagnol n'est pas du tout ruiné. Le Barça exagère beaucoup. Ils ont de meilleurs résultats économiques que n'importe quel club français."

"La Liga est la meilleure au niveau sportif"

Interrogé sur le manque de grandes stars cette saison en Liga, le dirigeant espagnol a tenté de défendre l’attractivité de sa compétition vitrine, marquée par le départ de Lionel Messi au PSG durant l’été. "Actuellement, la star de la Liga, c’est Benzema. Il est le meilleur attaquant d'Europe avec Haaland. Le fait que notre ligue soit bien reconnue aide également le Real Madrid. Au niveau sportif, nous sommes la meilleure ligue mais économiquement, c'est le Premier League."

Reste que la période traversée par le FC Barcelone n’est pas des plus reluisantes. Ni sur le terrain, ni en coulisses. Encore moins au niveau de sa trésorerie. "La situation économique du Barça est compliquée, mais c'est une institution qui facture beaucoup par saison, observe Tebas. C'est une mini-crise institutionnelle, ce n'est pas bon pour obtenir des sponsors et d'autres opérations. Je ne peux toujours pas évaluer Laporta depuis son retour à la tête du club. Je pense que le football est très différent de celui qui existait quand il est parti (en 2010, ndlr)".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport