RMC Sport

Mercato: le Barça doit encore des grosses sommes à de nombreux clubs, dont Bordeaux

Selon un audit financier de ses comptes, le Barça doit encore 200 millions d'euros en transferts à près de 20 clubs espagnols et étrangers, notamment Bordeaux  pour le Brésilien Malcom.

Quand un club de la dimension du Barça ou du PSG recrute une star planétaire à prix d’or, Neymar, par exemple, il sait que le joueur en question fait vendre des droits, des maillots, de la publicité, et des sponsors, que la dépense peut vite se transformer en superbe investissement. C’est une machine économique qui ne connaît pas la crise. Et quand il est excellent sur le terrain, c’est encore mieux. Mais cela ne concerne qu’une poignée de joueurs dans le monde. Ils sont bien plus nombreux à avoir coûté une fortune au Barça sans jamais rien lui rapporter en comparaison.

Bordeaux attend toujours la moitié du paiement de Malcom

Selon un audit de ses propres comptes réalisé par le cabinet d’audit financier Ernst & Young, le Barça doit encore près de 200 millions d’euros en transferts à près de 20 clubs espagnols et étrangers, pour des transactions vieilles de plusieurs années. Le club aurait procédé à des paiements différés, étalés dans le temps. Le Barça doit notamment 70 millions d’euros à Liverpool dans le cadre du transfert de Philippe Coutinho (janvier 2018), et plus de 64 millions à l’Ajax Amsterdam, pour le transfert du milieu de terrain néerlandais Frenkie de Jong (transféré au Barça en juillet 2018), deux joueurs qui ont du mal à s’intégrer depuis leur arrivée.

On apprend également, à travers ce document dévoilé par la presse espagnole, que Bordeaux attend toujours le paiement de la moitié du transfert du Brésilien Malcom, qui avait quitté la Gironde pour plus de 40 millions d’euros en 2018. Un an après son arrivée, l’attaquant s’était envolé pour la Russie.

Dans une situation financière "hautement préoccupante", le FC Barcelone a accusé 200 millions d'euros de revenus en moins et des pertes nettes à hauteur de 97 millions d'euros en raison de la pandémie, avait indiqué le club catalan en octobre. Une situation qui continue de s’assombrir.

QM