RMC Sport

Neymar "est capable de faire péter les plombs à l'adversaire", assure Lenglet

Clément Lenglet

Clément Lenglet - AFP

Arrivé à Séville en janvier 2017, Clément Lenglet a pu affronter Neymar avant que celui-ci ne quitte le Barça pour rejoindre le PSG l'été dernier. Dans un entretien à L'Equipe, le défenseur français se souvient d'un joueur au style de jeu sensiblement différent de celui de Messi ou Ronaldo.

Il l'a croisé à une seule reprise sur un terrain. Suffisant pour évaluer le talent du phénomène. Le 5 avril 2017, à peine trois mois après sa signature à Séville en provenance de Nancy, Clément Lenglet avait eu à affronter Neymar, alors encore au Barça, pour le compte de la 30e journée de Liga (3-0). Ce soir-là, l'attaquant brésilien avait laissé Luis Suarez et Lionel Messi faire trembler les filets, mais il s'était démené pour faire des différences sur le front de l'attaque catalane. Et provoquer sans cesse les Sévillans.

"Ronaldo? Une bête dans la surface"

"Dans son jeu, il y a la volonté de faire lever les foules, c'est son côté brésilien. Il est capable de faire péter les plombs à l'adversaire. Ce fut le cas avec Vitolo, qui avait été expulsé à la suite d'un mauvais geste", se souvient Lenglet dans un entretien accordé à L'Equipe. Pour le défenseur français de 22 ans, qui devrait être titulaire ce mardi soir face au Bayern Munich en quart de finale aller de la Ligue des champions, le style de jeu de Neymar est sensiblement différent de celui de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo.

A lire aussi >> Neymar "de retour (à Paris) dans deux ou trois semaines"

"Il est plus dans la fantaisie", juge-t-il. "Messi, lorsqu'il arrive lancé en un contre un, c'est quasiment impossible (de l'arrêter). Le jeu de Ronaldo a évolué, c'est une bête dans la surface. Si j'avance, il recule. Si je vais à droite, il va à gauche. Il est toujours dans le contrepied, on a très souvent un temps de retard", développe l'ancien Nancéien, qui aura affaire à un autre client face au Bayern: Robert Lewandowski. "C'est un autre style, il a aussi de la force. Je redoute de le perdre de vue en un millième de seconde."

VIDEO - Opération réussie pour Neymar

RR