RMC Sport

Real-Barça: le onze combiné des deux équipes

Luis Suarez et Paulinho

Luis Suarez et Paulinho - AFP

Devancé de onze points, avec un match en moins, le Real Madrid est quasiment obligé de gagner face à un Barça invaincu, ce samedi à Santiago Bernabéu (13h). Voici le onze combiné (compliqué à faire), sur la forme du moment, de ce Clasico.

Gardien: Ter Stegen

C'est l'un des postes qui fait le moins débat. Même s'il n'est pas le plus médiatisé, Marc-André Ter Stegen est devenu l'un des meilleurs gardiens au monde. En Liga, il n'a encaissé que sept buts et en Champion's League, il a le meilleur pourcentage d'arrêts de toute la compétition (92,86%), devant David De Gea.

>> Le live mercato

Défenseurs: Carvajal-Ramos-Varane-Alba

Si la logique était respectée, on mettrait toute la défense du Barça, qui est la meilleure des cinq grands championnats européens, à égalité avec l'Atlético. Mais la solidité catalane est avant tout collective. Mention spéciale toutefois à Jordi Alba, excellent cette saison, contrairement à un Marcelo qui survole un peu moins les débats. Pour le reste, on fait confiance à la charnière madrilène, surtout avec le forfait de Samuel Umtiti, et à Daniel Carvajal.

Milieux de terrain: Modric-Paulinho-Isco

Le secteur de jeu où les choix sont les plus durs. Car en alignant Modric, Paulinho et Isco, on laisse de côté Iniesta, Busquets, Kroos et Casemiro. Si la présence du Croate, sans doute le meilleur Madrilène depuis le début de saison, est incontestable, celle de Paulinho peut surprendre. Mais le Brésilien a vite levé les doutes liés à son arrivée. Non seulement il s'est fait une place de titulaire, mais en plus il est devenu incontournable et s'est trouvé des talents de buteur (6 en Liga). La dimension prise par Isco lui fait prendre le dessus sur Iniesta, vieillissant mais qui pourrait rappeler à tout le monde quel joueur exceptionnel il est ce samedi.

A lire aussi >> Ronaldo revient à l'entraînement la veille du Clasico

Attaquants: Messi-Suarez-Ronaldo

Bon, pas la peine de s'éterniser sur le cas Lionel Messi. En pointe, Luis Suarez, qu'on croit déclinant mais qui a quand même marqué 9 buts en 13 matchs de championnat, surclasse un Karim Benzema dans le dur (2 réalisations). A gauche, Cristiano Ronaldo, très décevant en début d'exercice, sauve sa place grâce à son net regain de forme lors des dernières semaines, avec 3 buts lors des 5 derniers matchs de Liga, plus un décisif en finale du Mondial des clubs.

A lire aussi >> Arsenal-Liverpool: le onze combiné des deux équipes

VIDEO: Quand Neymar perd sa chaussure dans la mer après un dégagement 

Alexandre Alain Rédacteur