RMC Sport

Real-Barça: Lenglet en patron, Bale sifflé… les tops et flops du clasico

Le Barça a pris une grosse option pour le titre en Liga après son succès sur le terrain du Real Madrid (0-1), ce samedi. Ivan Rakitic a marqué, Clément Lenglet est apparu très solide alors que Gareth Bale est sortir sous quelques sifflets.

TOPS

Clément Lenglet

Le Français a donné de sa personne en signant deux sauvetages devant sa ligne en se prenant le ballon dans le cotes à chaque fois (22e, 59e). Il a aussi pris un carton jaune pour un gros coup de coude dans la nuque de Ramos (63e) qu’ont dû apprécier les fans du Barça après la manchette non sanctionnée du défenseur espagnol sur Messi en première période. Déjà à son avantage cette semaine lors du Clasico en Coupe du Roi, l’ancien Nancéien semble de plus en plus proche de l’équipe de France, d’autant plus avec la blessure de Mamadou Sakho et l’état de forme incertain de Samuel Umtiti, resté sur le banc ce samedi. Dès le mois de mars pour les matches face à Moldavie (22 mars) et l’Islande (25 mars)? Réponse prochainement.

Ivan Rakitic

Parfois raillé pour sa lenteur, le milieu de terrain croate a fait étalage de sa science du jeu en première période sur plusieurs passes éclairées (40e). Il a surtout eu le mérite d’ouvrir le score sur un une-deux avec Sergi Roberto avant de conclure d’un joli piqué devant Thibaut Courtois (26e). Moins en vue en deuxième période, il a failli coûter cher à son équipe sur une relance contrée dans sa propre surface (59e)

Marc-André ter Stegen

Moins sollicité que mercredi quand il a écoeuré les attaquants barcelonais, le gardien allemand a tout de même rendu une copie très propre. Il a repoussé toutes les frappes chaudes (13e, 56e, 90e+1), a affiché une sérénité réconfortante pour sa défense tout comme son autorité sur les coups de pied arrêtés, comme sur la sortie aérienne musclée sur Sergio Ramos. 

FLOPS

Gareth Bale 

Remplaçant mercredi en Coupe du Roi et pris en flagrant délit de bouderie sur le banc, Gareth Bale a retrouvé une place de titulaire. Il n’en a pas du tout profité. Peu sollicité, il a expédié un coup franc situé à 19 mètres du but catalan dans les tribunes dès la 2e minute de jeu. Alors que ses difficultés de sociabilisation dans le groupe resurgissent dans la presse espagnole, le Gallois a été remplacé dès l’heure de jeu par Marco Asensio (61e), sous quelques sifflets.

Toni Kroos

Qualifié de "tracteur diesel" par Bernd Schuster, ancien entraîneur du Real, Toni Kroos lui avait répondu avec ironie sur les réseaux sociaux. Cela était vraisemblablement le meilleur moyen pour l’Allemand, très discret ce samedi. Il a tout de même tenté sa chance sur une frappe repoussée par ter Stegen. Il a été le premier joueur à quitter le terrain en étant remplacé par Federico Valverde (56e). 

Les attaquants français 

Décisif mercredi en Coupe du Roi, Ousmane Dembélé n’a pas brillé dans sa prise de décision. Sa vitesse n’a pas déstabilisé la défense madrilène, autant que ses décisions impulsives (comme ce centre sans regarder directement sur la défense madrilène en première période) qui ont parfois perdu patience. Titulaire en pointe, Karim Benzema n’a pas eu plus de munition avec une seule frappe très tardive (88e). Il a tenté de forcer le verrou catalan en accélérant en fin de match. Sans succès. L’ancien Lyonnais a vécu une soirée frustrante même s’il a tenté de décrocher par intermittence. 

Nicolas Couet