RMC Sport

Real Madrid: Courtois se plaint de ne pas être assez reconnu en Belgique

Dans un entretien au journal belge NHL, le gardien de but du Real Madrid Thibaut Courtois estime qu’il n’est pas traité à sa juste valeur dans son pays.

Thibaut Courtois n’excelle pas seulement dans les buts. Il est aussi très doué pour se plaindre. Depuis la demi-finale de la Coupe du monde 2018 perdue par la Belgique face à l’équipe de France, le "seum" lui colle à la peau. Parmi tous les Diables Rouges qui avaient critiqué le jeu défensif des Bleus, il figurait parmi les plus aigris. Trois ans plus tard, le gardien du Real Madrid en a toujours gros sur la patate. Il semble toujours aussi mal digérer les échecs ou le manque de reconnaissance. Surtout lorsque cela touche directement sa personne. Dans un entretien accordé au journal belge NHL, il exprime avec franchise son incompréhension face au traitement des médias à son égard.

"J'ai passé trois années fantastiques à l'Atlético, j'ai reçu des éloges de toute la Belgique. Je suis devenu Athlète de l'année (en 2014) et je pensais que c’était juste. Aujourd'hui, j'ai le sentiment que tout ce que je fais est devenu normal. C’est comme si ma performance contre Valladolid n’avait pas existé dans votre journal", soupire-t-il. S’il ne veut surtout "pas passer pour une victime" et ne "fait qu’affirmer une opinion", Courtois s’interroge même sur la nécessité de continuer à jouer à un niveau si élevé que celui du Real Madrid.

"Je me sens plus aimé en Espagne qu’en Belgique"

Dans le même registre, les trophées individuels remis en fin d’année dans son pays lui laissent un goût amer. Thibaut Courtois estime ainsi qu’il méritait tout autant que Romelu Lukaku le trophée du meilleur Belge évoluant à l’étranger. Ce n'est pas tout. S’il reconnait que le cycliste Wout van Aert méritait de gagner le titre de Sportif de l’année, il n’a pas manqué de souligner que plusieurs footballeurs figuraient parmi les nominés. Et bien sûr, pas lui.

"Je trouve ça ridicule", dit-il avant de lâcher : "Je me sens plus aimé en Espagne ou en dehors d’Espagne qu’en Belgique". Visiblement très sensible aux critiques, y compris en sélection en raison de son absence ou de sa grosse boulette contre le Danemark, Courtois se "désole" d’être jugé seulement là-dessus. Dure, dure la vie de portier du Real Madrid...

ABr