RMC Sport

Real Madrid: Cristiano Ronaldo dribble aussi… le fisc espagnol

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo - AFP

Selon le site espagnol El Confidencial, Cristiano Ronaldo s’est servi d’une société irlandaise Multisports & Image Management (MIM) pour signer ses contrats publicitaires. Une façon pour la star du Real Madrid de payer moins d’impôts puisque l’Irlande est le pays de la zone euro qui ponctionne le moins les sociétés.

Cristiano Ronaldo n’est pas seulement doué au foot. Il l’est aussi pour gérer son business. Selon des révélations du site espagnol El Confidencial s’appuyant sur des documents de Football Leaks, l’attaquant du Real Madrid s’est servi d’une société irlandaise pour gérer ses droits d’images et signer des contrats juteux avec des grandes marques telles que Nike, Unilever, KFC, Konami ou encore Toyota Thaïlande.

12,5 au lieu de 43,5% d'imposition

L’optimisation fiscale est l'objectif de ce deal avec Multisports & Image Management (MIM), du nom de l’entreprise en question. Car avec 12,5% contre 43,5 en Espagne, l’Irlande est le pays de la zone euro qui a le taux d’impôts sur les sociétés le plus bas.

Ronaldo "n'a jamais eu le moindre problème avec les autorités fiscale"

Selon un de ses porte-paroles, CR7 « est conscient de toutes ses obligations fiscales depuis le début de sa carrière, comme peuvent en témoigner les autorités fiscales espagnoles, et ce dans tous les pays où il a résidé. » Dans le camp Ronaldo, on rappelle aussi que le champion d’Europe « n'a jamais eu le moindre problème avec les autorités fiscales» (contrairement à Messi et Neymar) et que tous ses droits «ont été gérés selon la législation en vigueur.» Ces révélations tombent à deux jours du clasico face au FC Barcelone.

A lire aussi>> Real Madrid - Le "rêve" vécu par Enzo Zidane