RMC Sport

Real Madrid: l'énervement de Petit sur le "gâchis" Hazard

Encore décevant sur le terrain, Eden Hazard est en plus apparu hilare mercredi soir après l'élimination du Real Madrid par Chelsea en demi-finale de la Ligue des champions. Des images qui ont créé une belle polémique en Espagne et agacé Emmanuel Petit...

Le divorce n'a pas été prononcé mais on s'en rapproche... Très souvent blessé depuis son arrivée au Real Madrid contre la coquette somme de 115 millions d'euros à l'été 2019, Eden Hazard est en plus à court de forme lorsqu'il apparait sur le terrain (40 matchs, 4 buts). La demi-finale retour de Ligue des champions à Chelsea mercredi soir (défaite 2-0) en a été une nouvelle illustration.

Titularisé par Zinedine Zidane, le milieu offensif belge n'a rien montré ou presque jusqu'à sa sortie à la 89e minute de jeu. Et pour couronner le tout, il est apparu tout sourire après le coup de sifflet final en discutant avec ses anciens partenaires londoniens. De quoi ulcérer la presse espagnole, qui a tiré à tout-va ces dernières heures, et agacer un peu plus Emmanuel Petit.

"Le surpoids qu’il traine depuis son arrivée est un boulet"

"Il y a deux ans, quand je l’ai vu partir de Chelsea après sept années extraordinaires, au cours desquelles il n’avait raté que 20 matchs, j’étais extrêmement content de le voir aller au Real Madrid, a expliqué l'ancien milieu ce jeudi soir dans Top of the Foot. Parce que c’était à mon sens le club qui allait lui permettre de franchir la dernière marche pour aller toucher du doigt le Ballon d’or. Il faisait partie d’un cercle très fermé, mais jamais il n’était pressenti pour l’avoir vraiment. (...) Mais quand je vois ce qu’il se passe aujourd’hui, j’ai l’impression d’un gâchis. Le surpoids qu’il traine depuis son arrivée est un boulet en fait. C’est lui qui est à l’origine de beaucoup de problèmes physiques d’Eden Hazard au Real Madrid."

Et on peut se demander si l'ancien Lillois, à 30 ans, a l'envie de retourner la situation. "Honnêtement, quand je l’ai vu hier à l’issue du match en train de rigoler, je me suis mis à la place de ses équipiers, et même à la place de ses adversaires, poursuit Petit. Si j’avais été joueur de Chelsea, le voir rire comme ça en sachant qu’il était à une marche de la finale, je me serais dit: mais qu’est-ce qu’il fait le gars? Il ne voit pas que toutes les caméras sont focalisées sur les joueurs? Il faut faire attention à tout aujourd’hui, mais lui s’en fichait. C’est un manque de respect pour ses partenaires, pour ses adversaires, son club, mais aussi pour lui-même. A sa décharge, il n’aurait pas dû être titularisé vu sa méforme. Mais ça ne change rien au problème depuis deux ans. C’est du gâchis."

Top of the Foot