RMC Sport

Real Madrid: les larmes de Sergio Ramos lors de sa cérémonie d'adieu

Lors d'une cérémonie émouvante mais plutôt brève ce jeudi, Sergio Ramos a officiellement fait ses adieux au Real Madrid, après seize ans passés au club. Il a promis de revenir "tôt ou tard."

"Le moment est arrivé, l'un des plus difficiles de ma vie. Le moment est arrivé de quitter le Real." C’est en larmes que Sergio Ramos a fait ses adieux au Real Madrid ce jeudi lors d’une conférence de presse forcément très émouvante.

Arrivé en 2005 en provenance du FC Séville, son club formateur, il est devenu un capitaine emblématique chez les Merengues et s'est forgé un immense palmarès, en gagnant quatre fois la Ligue des champions (2014, 2016, 2017, 2018) et la Liga à cinq reprises (2007, 2008, 2012, 2017, 2020), entre autres. Défenseur intraitable, redoutable meneur d'hommes et leader hors pair, Ramos (35 ans) restera une légende du Real.

"Tôt ou tard, je reviendrai"

"Je suis arrivé ici comme un enfant, à dix-neuf ans. Je remercie aussi le club, vous président, mes entraîneurs, tous mes coéquipiers, les supporters. Merci au Real Madrid qui sera toujours dans mon coeur. Ce n'est qu'un au-revoir. Tôt ou tard, je reviendrai", a-t-il confié lors de cette cérémonie étonnamment assez courte. Présent, le président madrilène Florentino Pérez ne s'est pas montré très bavard, même s'il a assuré vivre un moment plein de nostalgie. "C'est mon premier transfert d'un joueur espagnol. Tu seras toujours l'homme de la Decima (le dixième sacre du Real en C1 en 2014). Tu resteras un capitaine dans l'histoire du club, l'un des plus appréciés aussi", a-t-il glissé, avant de remettre à Ramos une insigne en or pour honorer sa carrière.

Avec ses 671 matchs et 101 buts, Ramos est le quatrième joueur à avoir le plus souvent défendu le maillot merengue, derrière Raul, Iker Casillas et Manolo Sanchis. Avec ses 22 trophées décrochées en 16 saisons, il est aussi le deuxième homme le plus titré de l'histoire du Real, seulement dépassé par le légendaire Paco Gento (23 titres). En fin de contrat à la fin du mois, il n'a donc pas trouvé d'accord avec ses dirigeants concernant une prolongation. Selon le quotidien Marca, le Real lui aurait proposé de rempiler pour une année supplémentaire, avec une baisse de salaire estimée à 10% par an, alors que Ramos demandait un nouveau contrat de deux ans.

Ramos et Pérez n'ont affiché aucune divergence ce jeudi, mais cette cérémonie aura quand même été marquée par sa courte durée, tout comme le discours du président du Real. Les deux hommes ont toutefois pris la pose ensemble quelques instants, puis Ramos s'est confié sur ses ambitions pour la suite et son envie intacte de continuer à gagner. "Une étape unique de ma vie se termine, a-t-il souligné. Rien ne ressemblera à ce que j'ai vécu ici. Je veux continuer à montrer mon meilleur niveau et ajouter un peu plus de titres à mon palmarès." Annoncé un peu partout en Europe, il n'a donné aucun indice sur sa prochaine destination.

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport