RMC Sport

Villarreal-Barça: main non sifflée de Piqué, rouge oublié, vive polémique sur le VAR et l'arbitrage

Les premières minutes du match de la 15e journée de Liga entre Villarreal et le Barça ont été marquées par deux polémiques d'arbitrage: pour un carton rouge non sifflé après la semelle de Parejo sur Busquets et après une main de Piqué dans la surface.

De quoi faire parler... des deux côtés. Le Barça se déplace ce samedi sur le terrain de Villarreal, pour la 15e journée de Liga. Il s'agit du deuxième match de Xavi sur le banc barcelonais en championnat, après une victoire dans le derby contre l'Espanyol 1-0 (et un nul en Ligue des champions face à Benfica 0-0). Mais le début de la rencontre n'avait pas vraiment de quoi régaler.

Y avait-il carton rouge pour Parejo?

La semelle de Parejo sur Busquets
La semelle de Parejo sur Busquets © Capture écran BeIN Sports

Dès la 3e minute de jeu, lourde faute sur Sergio Busquets. Le capitaine blaugrana a subi une très vilaine semelle de Dani Parejo au niveau de l'os de la cheville. Le milieu de terrain a mis du temps à se relever, en boîtant. Il a finalement repris sa place... et son adversaire n'a pas été sanctionné, ni d'un carton jaune, ni d'un rouge.

La main de Piqué dans la surface

La main de Piqué dans sa surface
La main de Piqué dans sa surface © Capture écran BeIN Sports

Autre action polémique à la 6e minute du match. Alors qu'il est à l'entrée de sa surface, Eric Garcia choisit la passe en retrait et se loupe totalement. Arnaut Danjuma en profite pour récupérer le ballon. Gerard Piqué, conscient du danger, revient alors dans la surface avec une glissade pour venir dévier la balle... de la main. Pas de sanction là non plus, malgré les réclamations des joueurs d'Unai Emery.

Sur les deux actions, il n'y a pas eu intervention du VAR. La presse espagnole se lâche, évidemment, sur l'arbitrage. Sur la Cadena SER, on parle d'arbitrage "lamentable". Fernando Roig Negueroles, directeur général de Villarreal, a fait part de sa colère et de son incompréhension sur Movistar: "c'est incompréhensible que ce ne soit pas sifflé, la main est claire. La frappe est cadrée et il la dévie de la main, il devrait au moins y avoir penalty." Des arguments de plus pour les réticents à l'assistance-vidéo à l'arbitrage... ou pour ses défenseurs.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport