RMC Sport

Ligue 1: Jardim, 3e entraîneur limogé aussi tôt dans la saison, un record depuis 1998

-

- - -

Limogé par l'AS Monaco, Leonardo Jardim devient le 3e entraîneur a quitté son poste à moins d'un quart du championnat. Une situation qui ne s'est pas reproduite depuis 1998.

Leonardo Jardim n'a pas survécu aux contre-performances de Monaco, 18e de Ligue 1 avec une seule victoire en 9 journées de championnat. L'entraîneur portugais est le troisième entraîneur limogé après un quart du championnat, et succède à Gustavo Poyet (Bordeaux) et Miguel Cardoso (Nantes). Une situation rare en Ligue 1. La dernière charrette de cette ampleur remonte à vingt ans, en 1998. Alain Giresse (PSG), Denis Troch (Le Havre) et Henryk Kasperczak (Bastia) avaient été licencié durant les trois premiers mois de la saison.

Une situation exceptionnelle en France

Se séparer de son entraîneur après seulement 9 journées de championnat est exceptionnel en Ligue 1. Sur les 14 dernières années (2004/2018), sept entraîneurs ont été remerciés par leur club, sur cinq saisons différentes. Marcelo Bielsa en 2015 (qui est parti lui de son plein gré), Eric Hély et Daniel Sanchez en 2013, Guy Roux en 2007, Serge Le Dizet en 2006 et Dominique Bijotat et Antoine Kombouaré en 2004.

En conflit avec l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa a quitté le club au mois d'août 2015, à peine le championnat débuté. Il fût le seul lors du premier quart du championnat, mais le premier d'une longue série de départ. Au total, 13 entraîneurs remerciés lors de la saison 2015-2016. Un record en Ligue 1.

A lire aussi >> Monaco: Le coup de gueule des supporters monégasques après le licenciement de Jardim

IDM