RMC Sport

A.Ayew : "Labrune a vraiment essayé de tout faire pour que je reste"

-

- - AFP

EXCLU RMC SPORT. André Ayew était l’invité de Luis Attaque lundi soir sur RMC. Le joueur de l’Olympique de Marseille est revenu sur les raisons de son départ en fin de saison. Pour le Ghanéen, l’effectif phocéen manque encore d’expérience pour jouer les premiers rôles.

André, Marseille peut-il encore finir troisième de ce championnat ?

Oui, je pense qu’on peut finir troisième. Mais le destin n’est pas entre nos mains. Si Monaco fait un bon résultat à Lorient ce sera fini pour nous. On doit faire un bon match et compter sur Lorient. Jordan va nous mettre un ou deux buts…

Il y a quand même des regrets sur cette année 2015 par rapport à votre première partie championnat…

Oui, c’est vrai qu’on a été champions d’automne avec la manière, en marquant beaucoup de buts. On a mérité d’être devant pendant toute la première partie de saison. Mais en deuxième partie, ça a été beaucoup plus compliqué. On n’a pas su gérer les périodes difficiles sur le terrain. Il y a des moments où l’équipe est moins bien pendant lesquels il faut savoir se serrer les coudes et grappiller des points. On n’a pas été assez matures pour gérer cette situation-là. Mais je pense que globalement, on avait une idée qui était toujours d’attaquer, de marquer. Ca nous a réussi au début, maintenant un peu moins, mais au moins on avait une idée, on savait vers quoi on allait et on avait tous adhéré à ça.

« Je préfère le championnat anglais »

Votre départ est acté, est-ce une décision qui a été dure à prendre ?

En toute honnêteté, ça a été une décision très compliquée à prendre. J’ai pris cette décision d’un commun accord avec Vincent Labrune. Ces derniers jours, on a beaucoup discuté, on a essayé de trouver des solutions car le président voulait que je reste, et moi aussi j’avais envie de continuer l’aventure avec l’OM, alors on a essayé de discuter longuement. Mais j’ai compris que l’année prochaine, on n’était pas sûr d’avoir des joueurs d’expérience pour jouer le titre ou titiller le PSG et Monaco. On a de très bons joueurs avec un potentiel énorme, mais c’est vrai que pour le présent, c’est encore des joueurs qui apprennent et pour gagner le championnat, il faut beaucoup plus d’expérience. Et c’est compliqué aujourd’hui avec les difficultés financières de Marseille de ramener ce genre de joueurs, et même pour rester au même salaire, c’était compliqué pour le club. Le président a vraiment essayé de tout faire pour que je reste, mais c’est plus compliqué…

Savez-vous où vous allez partir ?

Pas du tout. Je préfère le championnat anglais, mais j’aime bien le championnat italien aussi.

« Marseille ça représente ma vie »

Marcelo Bielsa doit-il rester entraîneur de Marseille la saison prochaine ?

Honnêtement ? Oui parce que c’est quelqu’un qui peut vraiment apporter beaucoup à des très jeunes joueurs. Il peut vraiment les faire progresser et les amener très haut. Avec la politique du club aujourd’hui, c’est difficile de trouver un entraîneur qui peut trouver cette envie, cette motivation, cette rigueur pour de jeunes joueurs.

Ce Marseille-Bastia, vous y pensez ?

C’est un match qui va être très spécial pour moi. Je ne voudrais pas que samedi arrive car je ne sais pas ce qu’il va se passer, je ne sais pas ce qui m’attend après… Marseille ça représente ma vie, onze ans, les mêmes amis, le même club, les habitudes, les dirigeants, etc. C’était devenu ma famille. Ça devait arriver mais je pensais que ça n’allait jamais arriver. Ce n’est pas facile. Ma famille me soutient car ça a été très difficile de prendre cette décision. Les adieux au Vélodrome ? Je n’ai pas envie d’y penser. J’essaye de ne pas y penser…

André Ayew a reçu le prix Marc-Vivien Foé (RFI - France 24) qui récompense le meilleur joueur africain de Ligue 1 pour la saison 2014-2015.