RMC Sport

Affaire Neymar: un gynécologue entendu par les procureurs

Selon le média brésilien UOL Esporte, les procureurs ont entendu un nouveau témoin dans l’affaire du viol présumé de Neymar sur la mannequin, Najila Trindade: un gynécologue que cette dernière a contacté lors de son séjour à Paris.

Alors les médias brésiliens ont annoncé ces derniers jours que la police de Sao Paulo avait clos l’enquête sur l‘affaire du viol présumé de Neymar sur la mannequin Najila Trindade, les trois procureurs (qui ont récupéré le dossier) auraient entendu un nouveau témoin. Selon UOL Esporte, il s’agirait d’un gynécologue brésilien. Ce dernier aurait été contacté par l’accusatrice de l’attaquant du PSG pour des pertes vaginales alors qu’elle se trouvait encore à Paris. 

Elle aurait consulté le gynécologue une semaine après son voyage à Paris

Selon la version de la modèle, cela se serait produit après une relation sexuelle avec une personne qui aurait commis une infraction sexuelle. C’est Cosma Araujo, quatrième avocat de Najila Trindade depuis le début de l’affaire, qui aurait transmis cette pièce au dossier alors que celle-ci n’avait jusqu’alors pas été évoquée. Najila Trindade aurait consulté le gynécologue à son retour au Brésil et une semaine après les faits (même si aucune date n'a été communiquée). Le médecin a été convoqué mais n’aurait pas répondu aux questions de la procureur, ni soumis aucun rapport au nom du secret médical, comme le lui aurait demandé l’avocat de la Brésilienne. 

L'avocat voulait préserver le gynécologue

Cosma Araujo explique avoir d’abord préféré garder discrète l’existence de ce rendez-vous pour protéger le gynécologue, en raison des pressions subies par les personnes impliquée dans cette affaire. Il a expliqué qu’il ne s’opposerait pas à la remise des examens médicaux si la police civile le lui demandait.

Selon UOL Esporte, le gynécologue est l’avant-dernière personne que les procureurs (qui décideront des suites à donner à l’affaire) ont interrogé. Ils devraient prochainement entendre Yasmin Pastore Abdalla, deuxième avocat de Trindade, pour évoquer la perte du téléphone contenant des vidéos de la présumée agression dans un hôtel parisien, invoquée par l’accusatrice. 

NC