RMC Sport

Après les incidents de la Commanderie, dispositif policier renforcé pour OM-PSG

Une semaine après les incidents à la Commanderie, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a annoncé un dispositif de sécurité renforcé autour du match OM-PSG, dimanche soir au Vélodrome (21h).

L'attaque de la Commanderie par des supporters marseillais mécontents a laissé des traces, et les autorités n'ont visiblement pas envie d'assister à un "match retour". A deux jours du choc OM-PSG en Ligue 1 (dimanche, 21h), rencontre qui se jouera une nouvelle fois à huis clos, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a annoncé ce vendredi un dispositif renforcé "pour assurer la sécurité des équipes de l'OM et du PSG".

400 policiers seront ainsi mobilisés, avec pour mission de "sécuriser l'ensemble des trajets, lieux de résidence et d'entraînement des joueurs ainsi que le Stade Vélodrome et ses abords". Des forces de l'ordre seront notamment présentes tout le week-end devant le centre d'entraînement de l'OM.

Interpellations et amendes au programme

La préfecture met en garde: "Toute tentative de rassemblement sera dispersée, prévient-elle. Des consignes de fermeté ont été données pour intervenir immédiatement en cas de violences ou dégradations afin d'interpeller les auteurs et de les remettre à la justice." 

Le désormais habituel couvre-feu de 18h sera évidemment en vigueur. Autant dire que les supporters ne sont pas invités à observer l'arrivée des joueurs devant l'enceinte du boulevard Michelet. "Les forces engagées sur le dispositif de sécurisation du match ont pour consigne de contrôler et verbaliser toute personne se trouvant sur la voie publique sans motif valable", précise encore la préfecture. 

CC avec FG