RMC Sport

Bastia: Calmé, Mathieu Peybernes fait son mea culpa

-

- - -

Très vindicatif à l’égard de Bastia, qui l’a transféré à Lorient contre 2 millions d’euros, Mathieu Peybernes a nuancé ses propos et même remercié son ancien président, ce jeudi, sur sa page Facebook.

La nuit porte conseil dit-on. Elle aura visiblement agi sur les nerfs de Mathieu Peybernes. Mercredi soir, le défenseur transféré à Lorient par Bastia n’avait pas hésité à s’en prendre à son ancien club, dénonçant les conditions de cette transaction. « Je ne double pas mon salaire, et ce n'est pas ma volonté au départ, avait publié le joueur sur sa page Facebook. En revanche, une fois que le club a reçu l'offre de 2 millions, je me suis clairement senti lâché. L'argent avait visiblement plus d'intérêt que ma personne. »

« Je ne communiquerai plus sur le sujet »

Ce jeudi après-midi, celui qui a également porté les couleurs de Sochaux a lissé ses propos. Toujours sur sa page Facebook. « Sous le coup de l'émotion, j'ai été maladroit sur les conditions de mon départ à Lorient, a confié Mathieu Peybernes. Après avoir été sollicité par Lorient et malgré une proposition de prolongation de contrat du Sporting, j'ai décidé d'accepter l'offre de Lorient ». L’intéressé aurait pu en rester là mais il a aussi eu une sortie pour son ancien club, toujours dans un souci d’apaisement. « Je remercie le président (de Bastia, ndlr) qui a été le seul à croire en moi il y a deux ans et demi, le coach et mes coéquipiers et le personnel du club. Je ne communiquerai plus sur le sujet. »

A lire aussi : Peybernes s'est "senti trahi" par Bastia

Avant cette sortie moins virulente de Peybernes, le SCB, qui a officialisé l’arrivée sous forme de prêt de Lindsay Rose et annoncé « l’arrivée d’un autre défenseur central et d’un milieu relayeur » avait réagi sous la forme d’un communiqué. « Ayant besoin de joueurs se sentant impliqués à 100% avec le Sporting, le club a fait le choix de ne pas entrer dans un bras de fer avec Mathieu, ce qui aurait été préjudiciable pour les deux parties. Au cours des dernières semaines, notre club a repoussé plusieurs offres de Lorient concernant notre défenseur central Mathieu Peybernes, à qui il était proposé un contrat de 3 ans et demi avec doublement du salaire. »