RMC Sport

Beckham ne fait pas que des heureux

-

- - -

Si la présence de David Beckham charme plutôt les commerçants et les voisins du Bristol, le palace où loge l'Anglais, l'attitude des paparazzis et des chasseurs d'autographes les agace en revanche au plus haut point. Ambiance dans le VIIIe arrondissement de Paris.

L'arrivée de David Beckham à Paris, complétée depuis le début de la semaine par celle de sa famille, n'a pas véritablement changé le quotidien des habitants et commerçants du 8e arrondissement de Paris, où loge la nouvelle recrue du PSG.

« Beckham, c'est pas Poutine », explique ce restaurateur. « Quand il y a des chefs d'Etat, la sécurité est renforcée. Mais là, ce n'est "que" un footballeur. Et puis, au Bristol, ils ont l'habitude, ils savent gérer. Dans le quartier, on a eu des acteurs, des chanteurs, plein de personnalités... Non, le seul problème, c'est l'attitude de certains paparazzi. »

A deux doigts de porter plainte

Même son de cloche chez ce galeriste de la rue de Penthièvre, qui abrite la sortie arrière du palace parisien d'où s'échappe régulièrement l'ancien international anglais. « Ils campent toute la journée devant ma boutique: ils fument, boivent du café, mangent, font du bruit... Certains s'assoient même sur les rebords des fenêtres! Y'en a marre. Ils sont souvent dans le passage. Je suis à deux doigts de porter plainte. »

De l'autre côté, sur la rue du Faubourg-Saint-Honoré où la luxueuse entrée du Bristol s'étale, on peste aussi contre les journalistes autant que contre les chasseurs d'autographes amateurs. « Les gens s'appuyent sur ma devanture », regrette cette commerçante. « Ils empêchent les clients potentiels de voir ce que j'expose. Et si les Beckham veulent entrer ? » 

Read in English here

dossier :

David Beckham

Nicholas Mc Anally