RMC Sport

Ben Arfa, qui n'a pas aimé les Bleus à la Coupe du monde, rêve de finir au Barça

Pleinement de retour sur les terrains avec Rennes après un an et demi de mise au placard au PSG, Hatem Ben Arfa ne sait pas s'il restera en Bretagne à la fin de la saison. Dans un entretien accordé à France 3, il explique notamment pourquoi le club de ses rêves sera toujours le Barça... et en profite pour égratigner le jeu des Bleus à la Coupe du monde.

Malgré sa mésaventure qui lui a valu un an et demi de mise au placard au PSG, Hatem Ben Arfa n'a rien perdu de sa franchise. A la veille de la demi-finale de Coupe de France entre son ancien club, l'OL, et le Stade Rennais, il s'est confié lors d'un entretien accordé à France 3. Sur son avenir notamment, incertain à Rennes malgré un plaisir retrouvé.

"Si je serai à Rennes la saison prochaine? Dieu seul sait, on verra, je ne sais pas encore, résume Ben Arfa. Le plaisir me guidera." Avec, en guise d'idéal absolu mais presque inaccessible, le Barça. Question de jeu et de plaisir là encore.

Quel serait donc le club idéal pour la fin de sa carrière? "Si c'est l'idéal, le Barça, répond Ben Arfa. Parce que c'est le plaisir du football, le toque, tac-tac... Ils prennent du plaisir. C'est ça le football, insiste-t-il. On parle trop de défense, tactique mais à la base, c'est une-deux... comme quand tu es enfant."

"La Coupe du monde ne nous a pas fait rêver... à part la Croatie"

Un principe qui se perd, selon lui. "Heureusement qu'il y a le Barça qui nous rappelle ça, poursuit Ben Arfa. Le foot est en train de mourir quelque part. Quand tu vois la Coupe du monde... elle ne nous a pas fait rêver! Moi je me suis ennuyé. A part l'équipe de Croatie... mais le plaisir de jouer, il est parti." L'équipe de France, victorieuse en finale de... la Croatie (4-2), appréciera. 

A.Bo