RMC Sport

Benarbia : "Tout le monde aurait accepté la réforme en 2016-2017"

-

- - -

Le Conseil d’Etat a rejeté ce vendredi le recours de la LFP contre la décision de la FFF de bloquer la réforme des deux montées, deux descentes en Ligue 1/Ligue 2. Pour Ali Benarbia, membre de la Dream Team RMC Sport, la LFP serait parvenue à ses fins si elle s’était montrée plus patiente.

« Tout le monde aurait accepté la réforme des deux montées, deux descentes, un an après. C’est ce qui était prévu, le temps que les clubs et les présidents digèrent. Tout le monde parlait des budgets. C’est normal, tu prépares ton budget à l’avance, aussi bien pour ceux qui montent que pour ceux qui descendent. Donc en fonction de la division où tu te trouves, ça t’arrange qu’il y ait deux montées ou inversement.

Mais je pense que si ça devait se faire en 2016-2017, tout le monde aurait accepté. Et puis d’un coup, on a voulu passé en force et vite. En général, quand tu fais les choses vite, tu ne les fais pas très bien. La preuve, ça a amené des problèmes alors que je pense qu’en ce moment dans le football, ça se passait suffisamment bien pour ne pas envenimer les choses. »

« En France, on aime la paperasse »

« L’équipe de France est un petit peu mieux, les droits TV de la Ligue 1 ont augmenté, on a des équipes qui se montrent un peu plus en Ligue des champions. Tout était parti pour avoir une meilleure Ligue 1. On était prêt à attendre un an. Ce que les dirigeants veulent, c’est qu’on se retrouve bientôt avec une Ligue 1 à 18 clubs et une Ligue 2 un peu plus costaude.

Si tu te retrouves avec une Ligue 1 à 18 au lieu de 20, ça renforce automatiquement ta deuxième division. Mais il faut y aller progressivement. C’est ce que la Ligue n’a pas fait, c’est dommage. C’est assez bizarre. C’est comme si en France on adorait le juridique et l’administratif. Même pour une expulsion d’un joueur, on met 15 jours, trois semaines... Comme si on aimait la paperasse et l’administration. C’est ce qui freine le football. »