RMC Sport

Benzema : « Prêt pour défier le Barça »

Karim Benzema

Karim Benzema - -

Grâce à leur victoire contre l’Atlético Madrid samedi soir (4-1), les Merengue disposent de six points d’avance sur leur rival catalan qui a chuté à Getafe (1-0). Et le 10 décembre prochain se profile le clasico contre l’ennemi juré barcelonais…

Karim, samedi soir face à l’Atlético Madrid, vous avez été décisif en provoquant un penalty et une expulsion. Etes-vous satisfait de votre prestation ?

Oui. C’était un match difficile avec une équipe qui donne beaucoup de coups. Tous les cartons (5 jaunes, 2 rouges, ndlr) qu’ils ont eu étaient mérités. Moi-même, j’ai pris des coups. J’avais mal au niveau du tibia mais ce n’était rien. Après ça, j’ai pu continuer mon match.

Avez-vous été surpris par l’engagement des « Colchoneros » (surnom donné aux joueurs de l’Atlético) ?

On sait qu’un derby c’est toujours difficile. Mais chaque week-end, c’est comme ça en Liga.

Le 10 décembre prochain se profile une rencontre décisive contre le Barça…

On a le temps de penser à Barcelone. En plus, on ne veut pas trop parler d’eux car on sait que c’est l’une des meilleures équipes du monde. Mais on sera prêt pour les défier.

« Heureusement que Ronaldo est là »

Une fois de plus, vous avez été titularisé par José Mourinho. On a l’impression que le vent tourne en votre faveur…

Je ne sais pas. Moi, je me prépare pour jouer. On est une grosse équipe et il y a beaucoup de joueurs qui peuvent postuler à une place de titulaire. Mais bien sûr qu’il y a la confiance de l’entraîneur. Avant que je me blesse à l’adducteur, c’était déjà comme ça. En plus, tout le monde a confiance en moi au club. A moi de démontrer que je suis capable.

Ce samedi soir, votre coéquipier Cristiano Ronaldo a inscrit son 48e but en 48 matchs grâce à un nouveau doublé. Il est vraiment phénoménal, non ?!

Oui, c’est un très grand joueur. Je n’ai même pas besoin de le répéter à chaque fois. On le voit tous les week-ends. Heureusement qu’on l’a avec nous. Il a cette capacité à marquer et faire marquer. C’est bien pour Madrid.