RMC Sport

Bleus, fin de saison, avenir… Beauvue s’explique

Claudio Beauvue

Claudio Beauvue - AFP

EXCLU RMC SPORT - Auteur de dix buts en championnat cette saison, Claudio Beauvue crève l’écran à la pointe de l’attaque guingampaise. Une révélation tardive pour le Guadeloupéen de 26 ans, qui garde la tête froide alors que certains lui prédisent un avenir international prochain et un transfert dans un grand club cet été. C’est ce qu’il a confié ce lundi dans Luis Attaque.

Claudio, pensez-vous à l’équipe de France ?

Honnêtement, je reste vraiment concentré sur la deuxième partie de saison. Après, c’est sûr que si je reste sur de telles performances, le sélectionneur peut penser à moi. De là à rêver tout de suite à l’équipe de France, franchement non. Dans le foot, dès qu’un jeune commence à flamber, même si j’ai 26 ans, on va trop vite avec lui. Je reste lucide là-dessus. Il faut être patient. Je n’ai jamais eu tendance à m’enflammer et, vu mon parcours, il n’y pas de quoi. J’ai toujours su rester fier de ce que je réalisais mais en restant très rigoureux et travailleur.

Est-ce vous qui avez demandé à votre entraineur Jocelyn Gourvennec de ne plus jouer sur un côté et d’évoluer dans l’axe ?

Pas du tout. Il y a eu cette idée de me replacer après de nombreuses défaites et on était un peu diminué devant. C’est vrai que maintenant, je m’y plais bien. Je suis un joueur offensif et je me plie à la règle du coach.

« Aller voir un peu plus en fin de saison »

Pourriez-vous quitter l’En Avant d’ici à la fin du mercato d’hiver ?

Il en est hors de question. J’ai un président (Bertrand Desplat) qui est venu me chercher il y a un an et demi et un coach qui me fait confiance. Cet été, on a décidé de prolonger l’aventure pour réaliser une saison pleine.

Avez-vous un bon de sortie pour cet été ?

Oui, tout à fait. Le club et le coach peuvent le confirmer. Selon mes performances, il n’y aura pas de souci en fin de saison pour aller voir un peu plus si j’en ai la possibilité.

Privilégiez-vous un grand club français ou une expérience à l’étranger ?

J’aimerais rester dans la continuité d’une bonne progression, donc pourquoi pas un club français. Et si ce n’est pas en France, pourquoi pas l’étranger. J’adore l’Angleterre mais je ne ferme rien du tout.