RMC Sport

Bordeaux: les joueurs sortent du silence pour défendre Costil et Koscielny

L'effectif des Girondins de Bordeaux a transmis un communiqué ce jeudi pour défendre Benoît Costil et Laurent Koscielny, accusés de racisme par les Ultramarines. Les joueurs souhaitent désormais se consacrer à leur "mission" du maintien.

Benoît Costil et Laurent Koscielny sont soutenus par leurs coéquipiers. Accusés de "racisme" par les Ultramarines, le gardien et le désormais ex-défenseur des Girondins de Bordeaux peuvent compter sur leurs partenaires.

Les joueurs démentent "formellement les accusations de racisme"

"À la suite des différents articles parus hier, le groupe professionnel s’associe au club pour démentir formellement les accusations de racisme à l’encontre des joueurs de l’équipe, lancent les joueurs bordelais, dans un communiqué transmis à Sud-Ouest. Nous condamnons toute forme de racisme dans le foot et dans la société. Nous souhaitons maintenant nous consacrer à notre mission et retrouver l’apaisement. Un grand merci à toutes les personnes qui nous soutiennent. Soyez sûrs que nous lutterons pour sauver le club et le maintenir parmi l’élite."

Benoît Costil avait eu une altercation avec le porte-parole du groupe des supporters à la pause de la rencontre. Les deux hommes avaient été séparés par les stadiers. La tension était très présente au Matmut Atlantique ensuite. Des chants "Costil raciste" avaient été entonnés en seconde période.

Une note interne des salariés du club, que s'est procurée RMC Sport, défendait aussi ces dernières heures Costil face aux accusations. L'UNFP a aussi publié un communiqué ce jeudi pour défendre "sans la moindre réserve" Benoît Costil. Reste à savoir déconnaître la position du joueur sur son avenir, alors que son départ est réclamé par les Ultramarines. S'il souhaitait aussi quitter la Gironde dans un premier temps, Benoît Costil est revenu depuis sur sa position.

Dernier de Ligue 1 après 29 journées, Bordeaux retrouvera le championnat le 2 avril prochain, avec un déplacement sur le terrain du LOSC.

GL