RMC Sport

Bordeaux-Marseille : les notes

Jérémy Morel et Wahbi Khazri

Jérémy Morel et Wahbi Khazri - AFP

L’arrière droit brésilien Mariano, passeur décisif, et Wahbi Khazri ont été les deux grands artisans de la victoire de Bordeaux face à l’OM ce dimanche soir en clôture de la 32e journée de Ligue 1 (1-0).

Bordeaux

Carrasso 6
Mariano 7
Sané 6
Pallois 5,5 
Contento 5,5
Yambéré 6
Plasil 5,5
Traoré 4,5 (remplacé à la 60e par Maurice-Belay)
Khazri 6,5 (remplacé à la 84e par Poko)
Rolan 4,5
Thelin 4 (remplacé à la 59e minute par Saivet)

Pas mal de bons enseignements pour Willy Sagnol. Mention très bien pour Mariano. L’arrière droit brésilien a bien failli marquer l’un des buts de la saison mais sa volée, après une mauvaise relance de Mandanda, a atterri sur le poteau (14e). Mais ce n’est pas tout. Hyper actif sur son couloir, c’est lui aussi qui a offert le but de la victoire à Cédric Yambéré (61e). A son avantage aussi Wahbi Khazri. Même s’il a eu du déchet (19 ballons perdus), le Tunisien s’est battu comme un fou sur tous les ballons. Un peu trop même puisque comme Benjamin Mendy, il a été averti et a longtemps flirté avec le carton rouge. Mention bien aussi pour Cédric Yambéré qui, s’il a été coupable d’une main qui aurait pu être sanctionné par un penalty, a inscrit son premier but en L1 à 24 ans.

Marseille

Mandanda 5
Djadjedje 5
Romao 5,5
Fanni 5
Morel 6
Mendy 4 (remplacé à la 49e minute par N’Koulou)
Imbula 5
Thauvin 5 (remplacé à la 63e minute par Ocampos)
Payet 6,5
Alessandrini 6
Gignac 4 (remplacé à la 69e minute par Batshuayi)

Côté marseillais, au rayon des déceptions, André-Pierre Gignac (15 ballons joués, 9 perdus) a été beaucoup moins à son avantage que la semaine passée face au PSG. Benjamin Mendy qui a frôlé le carton rouge avant d’être remplacé par le revenant Nicolas N’Koulou, a souvent semblé un peu perdu sur les offensives des Girondins. Romain Alessandrini, qui a touché deux fois les montants de Cédric Carrasso (18e, 41e) était en jambes et a beaucoup tenté. Sans réussite. Plus solide aussi, Jérémy Morel a rendu une copie propre. Enfin soulignons la nouvelle très belle performance de Dimitri Payet. Sa finesse technique et sa clairvoyance sont décidément indispensables à l’OM, même si le Réunionnais n’a pas pesé devant le but bordelais.