RMC Sport

Bordeaux-Monaco: le CM des Girondins se lâche après l'arbitre, avant le rouge pour Slimani

Opposé à Monaco ce dimanche en Ligue 1, Bordeaux a reçu trois cartons jaunes au cours de la première demi-heure. Et cela n'a pas vraiment plu à ses supporters, ni à son community manager...

La gronde chez les Girondins. Contre les dirigeants et... Benoît Millot. Alors qu'il recevait Monaco ce dimanche après-midi en Ligue 1, Bordeaux a vu l'homme au sifflet lui infliger trois cartons jaunes au cours de la seule première demi-heure de jeu. Ce qui a eu le don d'agacer quelques fans au stade, mais aussi le community manager du club, qui n'a pas hésité à tacler un peu l'officiel sur les réseaux sociaux...

Trois cartons en 21 minutes

A la 7e minute de jeu, Aurélien Tchouaméni a inauguré la distribution de biscottes avec un tacle en retard sur Tiémoué Bakayoko. A la 23e, c'est Loris Benito qui a reçu son avertissement, pour avoir ceinturé Gelson Martins. Et enfin, à la 28e, Toma Basic a, à son tour, été sanctionné à la suite d'un accrochage avec Wissam Ben Yedder. Trois cartons en 21 minutes, donc. Une belle moyenne.

Cela allait mieux en seconde période pour les Girondins et leur CM, après l'expulsion du Monégasque Islam Slimani et le penalty transformé par Nicolas De Préville (2-1, 69e).

CC