RMC Sport

Bordeaux-OM: Garcia en colère contre l’arbitrage et ses joueurs

En colère contre ses joueurs et l’arbitrage après la défaite (0-2) à Bordeaux en Ligue 1, Rudi Garcia s'est étonné du choix de l’arbitre de ne pas consulter le VAR sur une main dans la surface de Pablo (10e).

"Passez-moi l'expression mais ça fait bien chier que ce ne soit pas pour cette année." La colère de Rudi Garcia après le revers (0-2) à Bordeaux laisse peu de place au doute. L’entraîneur de l’OM aurait aimé que son équipe mette fin à la disette marseillaise à Bordeaux, qui dure depuis 1977. Mais l'arbitrage et ses joueurs en ont décidé autrement selon lui.

"Le match se résume à nos propres erreurs, celles de l’arbitre aussi, et à l’efficacité de nos adversaires. Ils ont cadré leurs sept tirs là où on n’a cadré que cinq tirs sur vingt. J’ai résumé le match, je pourrais m’arrêter là, sur cette analyse", a-t-il expliqué.

"L'arbitre central doit aller voir la main"

Ou s’attarder sur ses propres choix. Le retour de Dimitri Payet en tant que titulaire et l’entrée de Mario Balotelli n’ont pas pesé. En premier lieu, Garcia a donc ciblé l’arbitrage, et une main de Pablo qui aurait pu, selon lui, se transformer en penalty. "On nous a dit que pour la saison prochaine, il y aurait quelque chose de décidé pour les mains. Il serait temps que ça arrive. L’arbitre central doit aller voir la main de Pablo sur le tir de Strootman."

Le ballon a rebondi sur la cuisse de Pablo

Rudi Garcia fait référence à l’action de la 10e minute. A l’entrée de la surface bordelaise, Strootman a déclenché une reprise du pied gauche. Le ballon a d’abord rebondi sur la cuisse de Pablo avant d’atterrir sur la main du Brésilien. L’arbitre de la partie n’a pas souhaité faire appel au VAR. Un quart d’heure plus tard, masqué par un partenaire, Radonjic commettait une faute de main, sifflée cette fois contre l’OM, de nouveau sans intervention du VAR. D’où l’agacement de Rudi Garcia.

QM avec F.Ge