RMC Sport

Bordeaux-OM: Larguet trouve "très dur" le carton rouge de Balerdi

Après le nul de l’OM à Bordeaux ce dimanche soir (0-0), l’entraîneur intérimaire marseillais Nasser Larguet n’a pas voulu critiquer l’arbitrage mais a quand même jugé sévère l’un des deux cartons rouges reçus par son équipe.

Une grosse occasion manquée par Valère Germain, puis un carton rouge pour Leonardo Balerdi. Sur le banc de l’OM, Nasser Larguet a dû passer par toutes les émotions en l’espace de quelques secondes ce dimanche soir sur la pelouse de Bordeaux. A la 55e minute, après la relance bordelaise dans la foulée du raté de l’attaquant marseillais, le défenseur argentin prêté par le Borussia Dortmund (avec option d’achat) a stoppé Rémi Oudin, qui semblait pouvoir se diriger vers le but, mais en était encore loin. Jérôme Brisard, l’arbitre de la rencontre, a décidé d’expulser Leonardo Balerdi. Moins de cinq minutes plus tard, c’est Dario Benedetto qui retournait aux vestiaires pour un mauvais geste, un tacle spectaculaire, sur Laurent Koscielny (59e).

Nasser Larguet, l’entraîneur intérimaire de l’OM, ne veut pas critiquer l’arbitrage. "Les arbitres font des erreurs, on en fait aussi, a souligné le directeur du centre de formation du club marseillais. Ils prennent leurs décisions en leur âme et conscience. Ce qui m’intéresse, c’est de me concentrer sur mon équipe et son jeu. Se concentrer sur les arbitres, c’est plus une perte de temps qu’autre chose."

Larguet: "Benedetto n'aurait pas dû avoir cette réaction"

Mais Nasser Larguet a quand même jugé que le carton rouge adressé à Leonardo Balerdi était sévère. "Je préfère que les joueurs gardent leur sang-froid. L'action de Benedetto est répréhensible, j'ai déjà dit qu'il était dans le dur et il n'aurait pas dû avoir cette réaction en principe. Pour Balerdi, je trouve que son carton est très dur car il est en duel avec le joueur adverse. Ce carton-là, je ne le mets pas sur le compte de l’énervement", a expliqué l’ancien DTN du Maroc.

Les deux Argentins de l’OM seront suspendus face à Nice ce mercredi, en match en retard de la 11e journée de Ligue 1. Alors qu’Alvaro Gonzalez, Duje Caleta-Car et Arkadiusz Milik étaient déjà forfait ce week-end, Nasser Larguet risque de devoir bricoler. "Il y aura le retour sûrement d’Alvaro et celui de Payet (qui était suspendu à Bordeaux, ndlr). Et il y a des jeunes qui attendent leur chance."

LP