RMC Sport

Bordeaux-OM, les notes: De Préville se libère, Zambo Anguissa et Payet se ratent

Bordeaux et l’OM ont fait match nul ce dimanche en clôture de la 13e journée de Ligue 1 (1-1). Emmenés par un très bon Nicolas De Préville, les Girondins ont longtemps cru tenir la victoire. Avant que Morgan Sanson ne valide son match convaincant en égalisant dans le temps additionnel..

Bordeaux

Costil 5,5

Sabaly 4,5

Lewczuk 6

Toulalan 6,5

Pellenard 5

Otavio 5

Lerager 6,5

Sankharé 6

Malcom 5,5

Kamano 5,5

De Préville 7

De Préville se libère enfin

C’est un but qui va sans doute lui faire un bien fou. Déjà parce que c’est son premier avec Bordeaux. Et puis parce qu’il est décisif. En anticipant une mauvaise passe de Zambo Anguissa en tout début de match, Nicolas De Préville est allé ouvrir le score tout seul. Sa frappe imparable lui a donné de l’inspiration pour la suite. Ses déviations en une touche ont permis à ses coéquipiers de le trouver comme point de fixation. Un gros pressing, des courses, des dribbles, il a été très bon jusqu’à sortie à un quart d’heure de la fin.

Sankharé pas récompensé

Il ne lui a manqué qu’un but. Et il a eu les occasions pour. Younousse Sankharé aurait pu sceller la victoire des Girondins. Mais le milieu de 28 ans a manqué de précision en ne cadrant pas ses deux tentatives à la 20e et à la 85e. Pour le reste, il a fait preuve d’une belle énergie pour gratter des ballons et casser les lignes. Son aisance technique et sa belle vision lui ont permis de faire mal aux Marseillais. Une prestation solide mais assez frustrante au final.

Malcom n’a pas fait les bons choix

C’était peut-être le plus talentueux sur la pelouse. Mais il n’a pas trouvé la faille. Malgré quelques gestes de classe, comme ce sombrero sur Morgan Amavi, Malcom a manqué d’inspiration lors de certaines actions décisives. L’artiste bordelais a eu l’opportunité d’amener le but du break. Mais il s’est trompé dans ses choix, visiblement fatigué en fin de match. Sa dernière perte de balle amène l’égalisation de Sanson, avec une faute entre-temps. Une action assez symbolique de sa soirée.

A voir aussi >> Bordeaux-OM: les 40 ans d'invincibilité continuent, mais Sanson sauve un point

OM

Mandanda 6

Sakai 4

Rami 4,5

Rolando 5,5

Amavi 6

Zambo Anguissa 3

Sanson 6,5

Payet 3

Ocampos 4

Thauvin 6

Mitroglou 3

Sanson en sauveur

Il a climatisé le stade. Alors que tout Bordeaux était en train de fêter la victoire, Morgan Sanson a surgi pour égaliser à la 90e+4. Après plusieurs têtes dans la surface et un mauvais renvoi de Youssouf Sabaly, le milieu de terrain de l’OM a fait trembler les filets d’une frappe du gauche. Son quatrième but lors des cinq dernières journées. Avant ce geste de sauveur, le joueur de 23 ans avait été l’un des meilleurs marseillais sur le terrain, même s'il n'a pas pu empêcher De Préville d'intercepter la mauvaise passe de Zambo Anguissa à la 3e minute. Ses passes millimétrées ont plusieurs fois amené le danger. Très actif, il a livré une belle copie. Et certainement marqué des points aux yeux de son coach.

La sale soirée de Payet

De retour de blessure, il a retrouvé la compétition lors de ce choc. Mais ça ne lui a pas franchement réussi. Mal inspiré et souvent maladroit, Dimitri Payet a vécu une soirée difficile au Matmut Atlantique. Face à des Girondins combatifs dans l’entrejeu, le capitaine de l’OM n’a rien réussi de bon. Souvent à contretemps, il a perdu 14 ballons en une mi-temps. C’est beaucoup. Trop pour un joueur de son calibre. Logiquement remplacé à la pause par Maxime Lopez.

Zambo-Anguissa, la bourde qui fait mal

Il a plombé son match dès la 3e minute. Le temps d’une passe mal assurée et interceptée par Nicolas De Préville pour l’ouverture du score. Une action qui a rendu fébrile André Zambo Anguissa. En l’absence de Luiz Gustavo, son binôme habituel (suspendu), le milieu de terrain marseillais a eu énormément de mal à se situer. S’il n’a perdu que six ballons, il a globalement manqué de justesse dans ses choix et dans ses passes. Son impact s’en est ressenti. Et sa technique ne lui permet pas de compenser dans ces moments-là.

A voir aussi >> Bordeaux-OM: un superbe tifo d'avant-match… et une surprise stéphanoise

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur