RMC Sport

Bordeaux: "On est les rois des cons", le gros coup de gueule de Costil

Pourtant devant au score et en supériorité numérique durant les vingt dernières minutes, Bordeaux a concédé le nul ce mercredi contre Brest (1-1), à l'occasion de la 23e journée de Ligue 1. Une contre-performance qui a passablement énervé Benoît Costil.

Benoît Costil n’est pas du genre à manier la langue du bois. Il l’a rappelé après le nul concédé par Bordeaux sur la pelouse du Stade Brestois (1-1), ce mercredi, lors de la 23e journée de Ligue 1. Les Girondins, qui avaient ouvert le score et évoluaient en supériorité numérique depuis l’exclusion de Jean-Charles Castelletto (68e), ont été douchés en fin de match. En déviant dans ses propres buts une tête de Jean-Kévin Duverne, Loris Benito a privé son équipe d’une victoire à l’extérieur (80e).

Un but venu récompenser le courage des Finistériens et punir la passivité des Bordelais en seconde période. De quoi sérieusement agacer Costil. "On a été stupides, on a été sanctionnés", a-t-il regretté après la rencontre au micro de beIN Sports.

"On est dans le confort"

"Il faut se rendre compte des choses. En cas de victoire, on revenait dans le bon wagon. En supériorité numérique, on est dans le confort. On n’en fait pas plus, on pense que le match est acquis. On est sanctionnés logiquement. Quand on n’est pas à 200%, on est une petite équipe, tout simplement. On a quatre ballons de 2-0. Mais tant mieux, on se fait punir. On a tendu la joue, c’est de notre faute. On est les rois des cons ce soir", a lâché le capitaine des Girondins, qui occupent la 12e place du championnat, à neuf points du podium. C’est à Metz, invaincu depuis deux mois en Ligue 1, qu’ils tenteront de renouer avec la victoire samedi (20h).

RR