RMC Sport

Ligue 1: Toulouse rechute, Montpellier au ralenti

Quatre jours après son nul à Amiens (0-0), Toulouse a rechuté ce mercredi devant Strasbourg (0-1) lors de la 23e journée de Ligue 1. Dans la première partie de tableau, Montpellier et Reims ont été accrochés.

Brest-Bordeaux : 1-1

Scénario cruel pour Bordeaux. Sans Laurent Koscielny, laissé sur le banc, les Girondins ont été accrochés à Brest (1-1), ce mercredi, à l’occasion de la 23e journée de Ligue 1. D’une tête précise à la réception d’un centre de Nicolas De Préville (10e), Hwang Ui-Jo a d'abord mis fin à ses trois mois de disette. Surtout tranchants en contre-attaque, les locaux auraient pu égaliser à la 44e, mais Cristian Battocchio a perdu son duel avec Benoît Costil sur penalty.

Exclu pour avoir écrasé ses crampons sur la cheville de Yacine Adli (68e), Jean-Charles Castelletto a un peu plus compliqué la tâche des Bretons. Mais la chance était de leur côté en fin de match. Car à la 80e, Loris Benito a prolongé dans ses propres buts une tête de Jean-Kévin Duverne. Brest est 14e, deux places derrière son adversaire du soir.

Lyon-Amiens : 0-0

Défait dimanche à Nice (2-1), l’OL n’est pas parvenu à renouer avec la victoire à domicile. Décevants sur le plan offensif et à la peine à la construction, les Gones n’ont pas fait mieux qu’un nul contre Amiens (0-0). Il a fallu attendre la dernière demi-heure et l’entrée en jeu de Rayan Cherki à la place de Bertrand Traoré pour voir les protégés de Rudi Garcia déstabiliser l’arrière-garde picarde. Le prodige lyonnais a d’abord trouvé la barre sur une volée (71e), avant de forcer Régis Gurtner à s’envoler pour repousser son tir puissant aux 30 mètres (78e).

C’est pourtant bien Amiens qui a failli repartir avec la victoire. Lancé en contre, Stiven Mendoza a échappé à Lucas Tousart, avant de déclencher une frappe croisée (88e). Juste à côté des buts d’Anthony Lopes. Sixième, Lyon compte sept points de retard sur le podium, alors qu'Amiens est englué à la 19e place.

Montpellier-Metz : 1-1

Il a inscrit l’un des plus beaux buts de la soirée. Avec une feinte de frappe efficace à l’entrée de la surface, suivie d’une lourde frappe du gauche au ras du poteau, Téji Savanier a permis aux siens de mener rapidement au score devant Metz (13e). Mais les Grenats se sont arrachés pour obtenir un point à la Mosson (1-1). Ils ont eu l’occasion de revenir une première fois à la 19e, mais Geronimo Rulli a repoussé un penalty d’Habib Diallo après avoir fauché Ibrahima Niane dans sa surface. Une nouvelle fois sauvé par son portier avant la pause, vigilant pour repousser une tentative signée Habib Maïga (45e), le MHSC a cru doubler la mise à la 61e. Sauf que le but de Gaëtan Laborde a été refusé pour une position de hors-jeu. Et Farid Boulaya, d’un missile du gauche (80e) a fini par punir les Montpelliérains, qui occupent la 5e place. Metz est 16e.

Nîmes-Dijon : 2-0

Les Crocos enchaînent. Quatre jours après avoir dominé Monaco (3-1), les hommes de Bernard Blaquart se sont imposés face à Dijon (2-0) aux Costières. Un succès qui porte l’empreinte de deux recrues. Arrivé cet hiver en provenance de Bordeaux, Yassine Benrahou a ouvert le score dès la 4e. Alfred Gomis a repoussé sa première tentative, mais le ballon est revenu dans les pieds du jeune milieu de terrain, qui a pu conclure en force.

Gomis s’est ensuite rendu coupable d’une grossière erreur. Trop lent au moment de se dégager, il été contré par Nolan Roux (44e). Le premier but en Ligue 1 de l’ancien Guingampais depuis le 22 décembre 2018. Barragiste, Nîmes ne compte plus que trois points de retard sur la 17e place de Dijon.

Reims-Nice : 1-1

Un centre parfait d’Hichem Boudaoui, une défense complètement dépassée et une tête imparable de Pierre Lees-Melou. C’est en profitant d’une étonnante erreur de la défense rémoise que Nice a trouvé la faille en début de seconde période (50e). Pas aidés par les sorties sur blessure de Kaj Sierhuis (cuisse) et Mathieu Cafaro (élongation), les Rémois ont longtemps poussé en vain pour égaliser devant leur public. Il leur a manqué un brin de réussite et Walter Benitez a rappelé qu’il était bien l’un des meilleurs gardiens du championnat en s’interposant notamment devant Boulaye Dia (54e). Pas de quoi décourager les visiteurs, qui ont décroché le nul à la 77e sur une tête de Yunis Abdelhamid, qui vient de prolonger son contrat jusqu’en 2022. Reims est installé au 7e rang, juste devant Nice.

Toulouse-Strasbourg : 0-1

Ils espéraient confirmer au Stadium leur nul obtenu samedi dernier à Amiens (0-0). Mais ils ont rechuté en terres alsaciennes. Face à une équipe de Strasbourg qui restait sur deux défaites de suite toutes compétitions confondues, Toulouse a craqué à la 76e sur un but de Majeed Waris (1-0). Deux minutes à peine après son entrée en jeu, l’international ghanéen - prêté par le FC Porto jusqu’à la fin de la saison - a crucifié Lovre Kalinic d’une belle frappe au ras du sol. D’une mine du droit aux 25 mètres, Steven Moreira est passé tout proche d’égaliser dans la foulée (79e), mais il a trouvé la barre transversale de Matz Sels. Dernier, Toulouse accuse 7 longueurs de retard sur le 19e, alors que le Racing se hisse au 9e rang.

RR