RMC Sport

Bordeaux: pourquoi Briand est en retrait depuis plusieurs semaines

Remplaçant numéro 1 il y a peu, Jimmy Briand a vu son temps de jeu se réduire à néant, ces dernières semaines à Bordeaux. Outre le sportif, c'est l'aspect contractuel qui pèse sur la situation de l'attaquant de 35 ans.

Il était le remplaçant numéro 1 de Jean-Louis Gasset depuis le début de saison. Pourtant, Jimmy Briand (35 ans) est resté sur le banc de touche des Girondins de Bordeaux lors de trois des quatre derniers matchs de la saison. Difficile à encaisser pour un joueur qui a pris part aux 16 premières rencontres du championnat (une fois titulaire à Lens).

"J’ai quatre avant-centres, a souligné Jean-Louis Gasset en conférence de presse. A tous les coups, vous allez me dire: 'Pourquoi pas lui ?'. Surtout si on perd. Et ça vous donne raison. C’est un choix de ma part. Aujourd’hui, pour moi, c’est Hwang qui s’impose." Pourtant, selon nos informations, Jimmy Briand paie aussi sa situation contractuelle avec les Girondins.

Une économie de salaire s'il joue moins

L’ancien Lyonnais a prolongé l’an passé avec Paulo Sousa jusqu’en 2022. Il était très proche de l’entraineur portugais et sortait d’une saison réussie sur le plan personnel (sept buts en Ligue 1). Mais Briand bénéficie, dans son contrat, d’une clause qui lui permet de conserver son salaire actuel sur sa dernière saison avec son club, s’il atteint un certain nombre de matchs en Ligue 1. S’il joue moins que ce nombre de rencontres, une clause active automatiquement une baisse de ses émoluments. Une baisse conséquente. Une économie de salaire qui soulagerait les finances du club.

Ce type de contrats est utilisé fréquemment chez les joueurs en fin de carrière. Depuis le début de saison Jimmy Briand enchaine les frustrations. Il avait notamment passé un gros coup de gueule dans le vestiaire après la défaite contre Montpellier au Matmut-Atlantique, agacé par la chance qui était laissée aux titulaires de s’exprimer malgré les mauvais résultats, alors que certains joueurs restaient cantonnés au banc de touche. Il a eu une explication avec son coach Jean-Louis Gasset, qui l’a rassuré. Des discussions ont été entamées pour trouver un terrain d’entente entre Briand et sa direction, pour essayer de renégocier son salaire sur sa dernière année de contrat. 

N.Paolorsi