RMC Sport

Bordeaux-Saint-Etienne: les Ultras des Girondins ferment leur virage face aux Verts

En conflit ouvert avec la nouvelle direction girondine, le groupe des Utramarines 1987 a demandé aux supporters girondins de ne pas prendre place dans leur virage ce dimanche pour la réception de Saint-Etienne lors de la dixième journée de Ligue 1.

On connaissait la non-violence et la résistance passive de Gandhi lors de la lutte pour l’indépendance indienne. Ce dimanche, les ultras bordelais ont invoqué "l’insurrection pacifique". Après avoir réalisé une grève des encouragements au début du match contre le PSG (0-1), le 28 septembre les Ultramarines 1987 sont bien décidés à poursuivre leur lutte contre la direction du club au scapulaire ce dimanche pour la réception de Saint-Etienne lors de la dixième journée de Ligue 1. 

>> Bordeaux-Saint-Etienne EN DIRECT

Un problème de billetterie "humiliante" au cœur du conflit

Et plutôt que de bouder le Matmut Atlantique pour le duel contre les Verts de Claude Puel, le groupe de supporters à appeler les fans habituellement situés dans le Virage Sud à prendre place dans les coursives du stade et non en tribunes. Point de départ de cette guerre ouverte avec certains dirigeants, un problème lié à la "billetterie humiliante" selon les ultras bordelais mise en place par le club.

Dans les faits, la direction bordelaise aurait indiqué que le Virage Sud affichait complet lors d'une rencontre afin de vendre plus chèrement des places ailleurs dans le stade, précisent les ultras via un communiqué.

Par conséquent les Ultramarines ont annoncé la fermeture du Virage Sud ce dimanche afin de créer "un climat d’insurrection pacifique" et d’occuper les coursives du stade.

Jean-Guy Lebreton