RMC Sport

Bouna Sarr raconte avoir très mal vécu le dernier OM-PSG

Avant le Classique OM-PSG programmé dimanche, Bouna Sarr est revenu dans un entretien exclusif accordé à RMC Sport sur le dernier duel vécu par les deux équipes au Vélodrome (2-2). Le latéral marseillais reconnaît avoir très mal vécu sa faute qui avait amené le coup franc marqué par Edinson Cavani.

Même s’il peut sembler de plus en plus déséquilibré, le Classique OM-PSG fait partie des affiches immanquables en Ligue 1. Ce dimanche, à domicile, Marseille cherchera à relever la tête après sa défaite concédée jeudi en Ligue Europa contre la Lazio (3-1). De son côté, Paris aura à cœur d’accrocher une 11e victoire en autant de matchs disputés en Ligue 1. Leur dernière confrontation au Vélodrome s’était soldée par un spectaculaire 2-2, le 22 octobre 2017. Menés 2-1, les Parisiens avaient arraché le nul à la 93e sur un un coup franc d’Edinson Cavani, consécutif à une faute de Bouna Sarr. Pour RMC Sport, le latéral marseillais a accepté de revenir sur ce match.

"J’en ai très mal dormi et ça s’est suivi par une période très difficile pour moi. Mais c’est aussi ces moments très difficiles qui m’ont permis de rebondir après. C’est vrai que j’avais beaucoup de regrets, mais ça fait aussi partie du football et c’est aussi ça qui m’a permis de grandir sur le reste de la saison", explique-t-il dans cette interview exclusive accordée à RMC Sport. "Je pense même que ça été l’un des moments les plus difficiles de ma carrière. Quand on sait l’importance que ce match peut avoir pour les supporters marseillais… D’autant plus qu’à cette période-là, je n’avais pas la meilleure des cotes auprès d’eux", raconte-t-il, plein de franchise.

"J’ai même reçu une soufflante d'Evra"

"Donc je m’en suis voulu pour eux, pour moi-même et pour l’équipe parce qu’on était pas loin de l’exploit. Ça fait des années que Marseille n’a pas gagné contre Paris donc cela aurait été un beau cadeau pour nos supporters. Je m’en suis voulu, mais aujourd’hui j’arrive à relativiser et je me dis que c’est derrière moi et que le fait d’avoir vécu ces moments m’a permis de relever la tête et de sortir la tête de l’eau", assure Sarr, qui a même fait son mea culpa auprès de ses coéquipiers. "Je me suis excusé auprès de mes partenaires car je savais que beaucoup d’entre eux étaient déçu. Pas de moi, mais du scénario du match", détaille-t-il.

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Et d'ajouter: "J’ai reçu beaucoup de soutien de leur part ce qui m’a fait énormément plaisir. J’ai même reçu une soufflante de Patrice Evra pour me dire que je n’avais pas à m’excuser auprès du groupe, que c’était un signe de faiblesse et que j’allais être amené dans ma carrière à revivre ce genre de déception, ce genre de moment, que c’était quelque chose qui était censé me faire grandir et qu’il fallait que j’oublie vite et que je me réfugie dans le travail pour pouvoir être performant pour la suite."

RMC Sport