RMC Sport

Brest-OL: les Lyonnais avaient tout prévu avant la boulette de Cibois

En conférence de presse après la victoire de l'OL vendredi sur le terrain de Brest (2-3), Rudi Garcia a admis que son équipe était au courant des failles de Sébastien Cibois, coupable d'une mauvaise relance sur le premier but concédé par les Bretons.

Titulaire pour la troisième fois de suite en Ligue 1 ce vendredi face à l’OL, Sébastien Cibois a vécu une soirée compliquée. Le gardien de Brest s’est montré fautif dès l’ouverture du score, sur une prise de risque qui s’est finalement transformée en boulette. Mené 3-0 à la pause au stade Francis-Le Blé, l'équipe bretonne a concédé la défaite malgré une meilleure seconde période (2-3) lors de cette 26e journée de championnat.

"Bravo au staff pour cette excellente information"

Sur une relance qui devait être anodine, Sébastien Cibois a pris d'abord le temps de contrôler du droit avant de vouloir dribbler du gauche Lucas Paqueta, un choix motivé aussi face au pressing du joueur de l’OL. Mais le Brésilien a réussi à récupérer le ballon pour ouvrir le score.

Sébastien Cibois avait notamment pris le même risque face à Bordeaux, mais l'ancien gardien du PSG ne s'était pas fait prendre à défaut lors de sa précédente tentative. “On savait très bien que Cibois faisait semblant de dégager du pied droit avant de faire un crochet pied gauche. Lucas Paqueta était au courant de cette information, a révélé Rudi Garcia en conférence de presse. Bravo au staff pour cette excellente information et bien évidemment à Paqueta pour en avoir tenu compte.”

Sur une autre relance approximative de la défense brestoise, l'OL a marqué le deuxième but grâce à Houssem Aouar. Puis, Memphis Depay a réalisé un numéro de soliste, avant de se faire faucher dans la surface par Sébastien Dubois. L'attaquant néerlandais s'est chargé de transformer le penalty. "On a su provoquer les erreurs, a estimé Garcia. Il faut féliciter Christophe Revel, notre entraîneur des gardiens, qui nous donne évidemment les qualités et les défauts des gardiens adverses."

Avec ce succès, l'OL a repris provisoirement la tête de la Ligue 1, à égalité de points avec le LOSC qui jouera ce dimanche à Lorient. Mais les Gones ont mis la pression sur le PSG, Monaco et Lille en s'imposant en ouverture de cette 26e journée. La lutte acharnée en haut de tableau devrait encore continuer pendant plusieurs semaines.

GL