RMC Sport

Cabella: "J’ai envie de tout casser"

Invité ce lundi de Team Duga sur RMC, Rémy Cabella s’est confié sur son début de saison réussi avec Saint-Etienne. L’ancien Montpelliérain, prêté aux Verts par l’OM, est déterminé à réussir une grosse saison afin de relancer une carrière décevante depuis le titre héraultais en 2012.

Nul doute qu’il avait le sourire aux lèvres au moment d’évoquer son début de saison avec Saint-Etienne. Prêté par l’OM aux Verts, Rémy Cabella renait dans le Forez. "C’est ce que je recherchais. C’est ce que j’ai dit au coach en début de saison, a confié Cabella au micro de RMC ce lundi, dans Team Duga. J’ai beaucoup parlé avec lui. A ce stade de ma carrière, je ne veux pas me contenter d’être là, de rentrer par-ci, par-là."

Sevré de temps de jeu à Marseille, Rémy Cabella en a encore sous la semelle et est bien décidé à le démontrer avec les Verts. "Je suis un compétiteur, j’ai envie de jouer, de gagner, de tout casser et aujourd’hui, c’est ce que je retrouve à Saint-Etienne, assure l’intéressé. Du temps de jeu, mais aussi du plaisir et le fait de me retrouver moi-même. C’était important. J’ai envie de continuer à progresser, à être décisif, à marquer, à faire marquer. C’est ce que j’ai dans ma tête. Je veux gagner et être le plus haut possible au classement. C’est ma mentalité et là, je me sens vraiment bien."

A lire aussi: Dugarry trouve "surréaliste" la tactique d'Emery contre Dijon

"Je suis quelqu'un qui vise haut"

Au point d’envisager un maintien, à l’issue de la saison, dans le Forez ? "C’est un prêt sans option, rappelle Cabella. Donc après, je retournerai à Marseille. Pour l’instant, je me consacre à 1000 % à Saint-Etienne et je donnerai tout jusqu’à la fin de saison pour être le plus haut au classement. Après, on ne sait pas ce qui peut se passer. Seul l’avenir nous le dira. Pour le moment, je vis le moment présent, on fera les comptes à la fin de la saison. On discutera et on verra."

A lire aussi: Ruello pas au courant, mais Létang devrait bien le remplacer

La fin de saison et le débat sur son avenir coïncideront avec le lancement de la prochaine Coupe du monde. Et la liste des 23 du groupe France. Un groupe que Rémy Cabella (4 sélections) n’a plus fréquenté depuis le 14 octobre 2014 et un déplacement, en match amical, en Arménie (3-0). De quoi susciter une grosse envie de maillot bleu chez le Stéphanois, présent lors de la dernière Coupe du monde au Brésil ?

"Là, pour l’instant, je ne sais pas. Ce que j’ai envie de faire, c’est une grosse saison. J’ai beaucoup d’ambitions. Je suis quelqu’un qui vise haut, martèle Cabella. A moi d’être bon comme à Montpellier, de marquer des buts, de faire marquer. Si j’arrive à marquer autant de buts qu’à Montpellier, à faire une grosse saison et à finir en haut du classement, on ne sait pas ce qui peut arriver. C’est une ambition. Je ferai en sorte de me donner les moyens d’y arriver."

A.D