RMC Sport

Caen-Nice: Rodelin sort de sa boite et frustre les Aiglons

-

- - -

Nice a concédé le nul sur la pelouse de Caen ce dimanche, sur un but à la dernière seconde de Rodelin (1-1). Les Niçois, qui pouvaient intégrer la première partie de tableau, sont seizièmes.

Nice l'a bien cherché

On avait laissé les Niçois sur une victoire minimaliste avant la trêve, face à Dijon (1-0). Laborieuse mais salvatrice, après six défaites de rang. Et si les deux semaines de repos n'ont pas rendu aux Aiglons la fluidité de l'an passé, ils sont passés à quelques secondes près de refaire le coup à Caen. A quelques secondes près aussi d'une nouvelle opération comptable juteuse. Seizième dimanche matin, Nice se serait retrouvé 10e, intégrant d'un bout d'orteil la première partie de tableau, mais Ronny Rodelin est venu jouer les trouble-fête d'une volée fatale sur le fil (93e), offrant aux siens un point mérité, et aux Niçois un nouveau mal de tête.

>> Le film du match

Benitez avait tout fait

Pour son troisième match de L1 cette saison, Walter Benitez a sans doute relégué très loin Yoan Cardinale dans la hiérarchie des gardiens niçois. Son penalty arrêté devant Santini valait de l'or (67e). Et Christophe Jallet lui doit beaucoup après l'avoir concédé incompréhensiblement sur une main absurde. Le portier uruguayen est passé à un cheveu du sans-faute, chipant au passage le titre de meilleur niçois du jour à Sneijder, pourtant auteur d'un joli match. En l'absence de Balotelli, Pléa n'a pas brillé. Et c'est Lees-Melou qui a enfilé le costume du buteur sur une action suspectée de hors-jeu mais finalement bien valide (40e).

>> Sirigu explique pourquoi il n'a pas voulu signer à Nice (et pourquoi il l'a regretté)

Caen ne marque jamais pour rien

Après son treizième match de L1 de la saison, Caen compte… 34 buts marqués de moins que le PSG. Avec ses neuf réalisations, la sixième place du Stade Malherbe est un petit miracle, mais les Caennais parviennent inlassablement à tirer des points de tous leurs buts. Malgré un Santini aphone et des difficultés offensives certaines, les Normands s'en sortent encore, et le doivent à un nouveau but spectaculaire de Rodelin, sur une volée du plat du pied à l'amplitude hors-norme.

VIDEO >> Diaby sur Ben Arfa : "On était très proches, je le porte dans mon cœur et je sais que c'est réciproque"

A.T.