RMC Sport

Caen-PSG : les notes

Angel Di Maria

Angel Di Maria - AFP

Impérial, le PSG s’est facilement imposé à Caen (3-0) ce samedi, lors de la 19e journée de Ligue 1. Auteur d’un doublé, Angel Di Maria a livré un récital face à des Caennais totalement dépassés, à l’image de Nicolas Seube.

LES TOPS

Zlatan, quel missile !

Sur le déclin Zlatan ? Vraiment ? Soyons sérieux. Même à 34 ans, le Suédois est largement au-dessus du lot dans notre championnat. Après avoir failli trouver les filets sur un retourné acrobatique bien sorti par Vercoutre (21e), Ibrahimovic a marqué d’une volée en première intention surpuissante qui n’a laissé aucune chance au gardien caennais (30e). Son 15e but en 14 matchs de L1 cette saison. Pas mal…

Le festival Di Maria

Angel Di Maria commence à avoir des statistiques monstrueuses en Ligue 1, avec six buts et neuf passes décisives en… 14 matchs. L’Argentin les a fait gonfler ce samedi à Caen. Et pas n’importe comment. S’il doit son premier but à un bon placement dans la surface de réparation, (16e) le second (50e) n’est dû qu’à son immense talent. Sur une remise de la tête de Lucas Moura, l’ancien joueur de Manchester United a lobé Vercoutre d’un amour d’extérieur du pied gauche. L’un des plus beaux buts de la saison.

Trapp se rattrape

Auteur d’une grossière erreur sur le but encaissé face à Lyon (5-1) lors de la dernière journée, Kevin Trapp s’est bien repris face à Caen. Alors qu’il se dirigeait vers un match très tranquille, sans aucun gros arrêt à effectuer, l’Allemand a vu Andy Delort se présenter face à lui pour tirer un penalty. Le gardien parisien s’est parfaitement couché sur sa droite pour l’arrêter et conserver sa cage inviolée (85e). Peu de boulot, mais parfaitement effectué.

LES FLOPS

Seube en difficulté

Cruel de ressortir une individualité caennaise dans ces flops tant les Parisiens ont évolué dans une autre dimension ce samedi. Mais Nicolas Seube symbolise peut-être le mieux la domination qu’ont subi les Bas-Normands au milieu de terrain. L’expérimentée sentinelle (36 ans) n’a jamais su contenir les percées parisiennes. Averti pour une semelle sur Verratti après avoir perdu lui-même le ballon (41e).

Ben Youssef, une erreur qui coûte cher

Plutôt bon depuis le début de saison, Syam Ben Youssef a été en grande difficulté face aux attaquants parisiens. Bougé par Zlatan Ibrahimovic, il a surtout offert l’ouverture du score à Angel Di Maria sur une mauvaise relance face au but.

LES NOTES

CAEN

Vercoutre : 6
Appiah : 4
Ben Youssef : 3
Da Silva : 4
Alhadur : 4
Seube : 3,5
Delaplace : 4
Féret : 4
Rodelin : 5
Delort : 3,5
Bessat : 4

PSG

Trapp : 7
Aurier : 6
D.Luiz : 6
T.Silva : 6
Maxwell : 5,5
Verratti : 7,5
Motta : 6,5
Matuidi : 5,5
Lucas : 7
Ibrahimovic : 7,5
Di Maria : 9